Petite abeille

Le NY Times propose plusieurs jeux auxquels je joue parfois. Mais il y en a un qui me plaît tout particulièrement, c’est Spelling Bee. J’arrivais vite au nombre de mots autorisés quand on n’est pas abonné et ça me frustrait. Du coup, je me suis abonnée pour pouvoir aller le plus loin possible, même si je sais que je ne vais jamais réussir à terminer. Lorsque je vois les réponses le lendemain, je constate que beaucoup de mots me sont inconnus tels « Inurn » ou encore « Runic » pour ceux du jeux ci-dessus.

A présent il y a un forum lié au jeu. On y voit le nombres de mots possibles. De plus, il est indiqué les deux premières lettres des mots à trouver. Et il y a les commentaires des participants. Alors parfois des crétins vont donner les solutions mais d’autres donnent des indices. Soit des mots-clés qui sont censés aider ou alors, comme le fait une personne, elle invente une histoire avec des trous là où le mot à trouver pour le jeu est requis. Ca aide mais pas entièrement.

Comme je suis une accro des jeux simples d’internet tel Candy Crush, je m’interdis d’y jouer sans quoi je peux y passer la journée. Alors avec ce Spelling Bee, j’ai trouvé une bonne alternative. Ca m’occupe intelligemment et quand je ne trouve pas…j’arrête !

Et pour terminer en musique, je vous propose Pandore avec Milgram

3 réponses sur « Petite abeille »

Les commentaires sont fermés.