Ma vie de stagiaire (10)

Sixième séance avec mes classes et toujours le même problème l’après-midi. La discussion de la semaine précédente n’a rien changé. Voyant que nous n’arrivions à rien, nous avons rapidement arrêté nos activités et passé la fin de la session à discuter de choses et d’autres avec la classe. Mais même ça, c’est difficile. Il faut vraiment s’adresser à une personne en particulier pour espérer obtenir plus qu’un grognement. Poser des questions ouvertes débouche sur le néant et les questions fermées n’apportent que des réponses monosyllabiques. Ce qui me change beaucoup du matin.

Le matin, il y a un groupe de gros bavards et en général, mon binôme me les laisse. La première fois j’avais un peu peur de ne pas savoir gérer toute cette énergie mais en fait, ces jeunes sont adorables. Et lorsque je pose une question…j’ai plein de réponses ! Avec eux, je ne regarde pas la montrer et cette semaine, j’ai même oublié le temps. C’est un élève qui m’a rappelé que c’était fini.

La question qui se pose à présent est : faut-il continuer à se rendre dans la classe de l’après-midi et si oui, est-ce que nous continuons le programme comme prévu ou est-ce que nous tentons d’adapter la présentation tout en sachant que la probabilité de réussite reste faible ? Une réunion est prévue pour en débattre. Malgré leur mutisme, ils sont attachants et on aimerait pouvoir les aider. Mais là, on sort du cadre pour lequel on est prévu…

Et pour terminer en musique, je vous propose Radiohead avec There, there

4 réponses sur « Ma vie de stagiaire (10) »

  1. Il y a toujours des classes comme ça, moins bavardes et engagées que d’autres classes, mais ça ne veut pas dire qu’ils n’apprennent rien ou ne pensent pas à ce que tu leur demandes. En fait, ça dépend en général d’un ou deux « éléments » qui vont donner le ton de la classe, et les autres suivent.

    Si j’étais vous, je ne me découragerais pas, mais effectivement, il faut peut-être adopter une stratégie différente pour « leur sortir les vers du nez » 😉

    1. Nous avons demandé l’autorisation de modifier le protocole de recherche pour cette classe et nous allons tester ça. Je croise les doigts !

  2. Non, mais faut être honnête, l’après-midi C’est chiant déjà écouter, allez participer à un cours toute une matinée bon à l’extrême limite je veux bien, mais l’après-midi… tout de même… après le repas, même avec deux cafés, je me souviens de réunions l’après-midi, mortel !

    Bleck

Les commentaires sont fermés.