Trois fois c’est assez, hélas

Je suis allée acheter un nouveau puzzle pour continuer sur ma lancée « grosse détente » afin de lutter contre les migraines du week-end. Malheureusement, cette fois-ci c’est raté. Je me suis levée samedi matin avec un mal de tête.

Je reconnais que durant la semaine j’ai eu deux gros soucis, qui ne sont pas vraiment réglés, et me stressent. En plus, samedi soir je devais me rendre à un apéritif où je ne connaissais personne à part l’organisatrice. Pas zen.

Pourtant, tous les soirs j’ai tenté de me lancer dans des activités calmes et j’ai même bien dormi. Je retrouve un tout petit peu de patience et, comme je l’ai dit, je dors mieux. Je pratique à nouveau deux heures de sport par semaine et je ne me sens plus « ballonnée » comme avant. En revanche, comme je n’ai plus à travailler sur mon mémoire ou passer beaucoup d’heures administratives pour mon stage, mes journées au travail sont à nouveau mornes et interminables. Je rentre épuisée chaque soir. Ce boulot me tue à petit feu. Il faut que je trouve de quoi m’occuper durant le travail, même si je n’ai aucune motivation. Me dire que ça participe sans doute à un week-end sans migraine devrait aider…

Et pour terminer en musique, je vous propose Woodkid avec Guns for Hire

6 réponses sur « Trois fois c’est assez, hélas »

  1. Hello ! Je suis sujète aux migraines de stress. J’ai un « masseur » de crâne, un truc avec tiges en fer mou, je l’utilise dès les premiers signes et çà marche. Tu en trouves facilement, notamment chez « nature&découverte »…bises !

    1. Ah oui, j’adore ce truc qui fait tellement de bien. Je l’ai retrouvé…par terre derrière un meuble. Je vais tester. Merci pour l’idée.

  2. Pour vous occuper durant le travail, vous pouvez essayer le crochet. C’est relativement discret et facile à dissimuler en cas de besoin.

  3. J’allais dire fais du crochet, mais mmechapeau m’a devancée 😉 C’est pratique parce que c’est léger à transporter et effectivement, c’est discret. En ce moment, quand j’ai besoin d’une « pause de boulot, » je m’exerce à déverrouiller des serrures, ça oblige à être super zen ce truc! A part ça, il y a le dessin. Il y a plein de cours en ligne!

    1. Ma migraine de ce samedi n’a duré qu’une journée, elle avait disparu dans la soirée. Il faut croire que ces activités « zen » agissent. Je ne suis pas sûre que tenter de déverrouiller des serrures me calme… Chacun son truc, l’essentiel c’est que ça fonctionne.

Les commentaires sont fermés.