Face à face

J’ai rencontré le créateur de mon site web. Dit comme ça, c’est un peu étrange. En fait, nous avons toujours eu des conversations par téléphone ou en visio. Mais jamais les deux dans la même pièce.

Nous nous courrons après depuis quelque temps pour fixer un rendez-vous. Lorsqu’il m’appelle dans la matinée, je suis dans un centre commercial donc vraiment pas faisable pour discuter des derniers points concernant mon site. Il a un rendez-vous près de chez moi dans l’après-midi et je lui suggère de passer chez moi ensuite.

Y a pas à dire, c’est nettement plus sympa de discuter quand on est assis côte à côte et que l’on regarde le même écran. En plus, c’est plus rapide et plus clair. On peut dire : « là, ça ne me convient pas » en montrant du doigt ce qui nous déplaît. Pas besoin de décrire « sur la page accès, dans le deuxième paragraphe, je n’aime pas trop blablabla ». Et l’autre de chercher, parfois en vain : « Où ça? Je ne trouve pas. »

En plus, je l’aime bien mon web designer. Il est gentil et j’adore sa voix. Il est calme et patient alors que moi je suis une boule de nerfs. Ça me fait du bien d’avoir à faire à des gens comme ça, qui, d’une certaine façon, me forcent à me calmer si je ne veux pas avoir l’air d’une folle.

Tout ça pour dire que même si je suis un peu gauche dans les relations sociales, je préfère tout de même avoir les gens en face de moi sans écran interposé.

Et pour terminer en musique, je vous propose Axel Bauer avec Ici Londres