Dressage

Le soir, je donne à manger à mon chien dans différentes boîtes qu’il doit ouvrir lui même. Certaines se tirent, d’autres se poussent, il y en a même une dont il doit soulever le couvercle. Ce sont des boîtes de jeu sensées calmer et développer l’intelligence du chien.

Je remplissais les boîtes sur le comptoir de la cuisine pendant que Monsieur le chien me sautait constamment dessus, ce qui m’agaçait. Puis j’ai choisi de les remplir par terre mais Monsieur me poussait pour manger les croquettes au fur et à mesure que je les mettais. J’ai décidé de dompter la bête.

A présent, je place lentement les croquettes dans les différentes boîtes en étant par terre. Le chien doit attendre sans s’approcher. Une fois que j’ai terminé et tout fermé, je regarde mon fauve et lui dis : « Assis ». Tant qu’il ne s’assoit pas, pas de croquettes. Une fois qu’il s’exécute, je lui dis « go » et il fonce sur sa nourriture. Il a appris très vite ce nouveau rituel. J’ai donc décidé de tester autre chose.

Une fois que j’ai effectué mon petit entraînement sportif, je me pose dans mon salon pour faire dix minutes de méditation. Le chien vient me lécher et me déconcentre. J’ai donc décidé que durant ces dix minutes, il avait interdiction de m’approcher. La première fois, il était un peu perdu. J’ai dû dire « non » plusieurs fois avant qu’il n’erre, décontenancé, dans le salon puis par finir par se coucher sur le canapé. Aujourd’hui, je dis « non » une à deux fois avant qu’il n’aille se coucher. On progresse. Et je constate que cette façon de faire a des répercussions sur le reste.

En effet, lorsque le web designer est venu à la maison, j’avais un peu peur que le chien nous casse les pieds comme il a l’habitude de faire. En plus, il aime bien pincer les mollets des hommes. J’ai dû lui ordonner plusieurs fois d’aller dans son panier mais il était moins pénible que d’habitude. Et il n’a pas pincé le monsieur.

Je crois que je ne donnais pas assez d’ordre à mon chien et qu’il en profitait bien. A présent, il commence à comprendre qu’il y a des limites et je dois avouer que c’est bien agréable. Je ne sais pas pourquoi je ne m’y suis pas prise plus tôt. Sans doute que le fait d’avoir enfin terminé mes études me rend plus disponible pour d’autres choses, dont le dressage de mon chien de 8 ans. Mieux vaut tard que jamais…

Et pour terminer en musique, je vous propose Stromae avec L’Enfer.

4 réponses sur « Dressage »

Les commentaires sont fermés.