Lectures 2022 : 7

Bewilderment de Richard Powers. C’est une jolie histoire…mais je me suis ennuyée.

Robin est un jeune garçon de 9 ans un peu différent. Asperger selon certains psys, souffrant du trouble de l’attention avec hyperactivité selon d’autres mais tous convergent vers le fait que l’enfant doit suivre un traitement médical, ce que son père refuse. Théo élève seul son fils après le décès accidentel survenu à Alyssa deux ans auparavant. Il se sent parfois dépassé mais reste persuadé que son fils va s’en sortir. Mais voilà que ce dernier ne parvient plus à gérer sa violence et l’école menace d’envoyer les services sociaux à la maison.Théo se tourne alors vers une vieille connaissance, un psy qui s’est lancé dans une recherche révolutionnaire. Les réactions neuronales d’Allyssa ont été enregistrées lorsqu’elle se sentait au nirvana. Le scientifique propose que Robin suive des séances spéciales durant lesquelles il entrera en contact avec ces réactions. Et le résultat ne tarde pas, Robin se calme. Il devient un sujet qui intéresse la communauté scientifique, les journalistes et les influenceurs de tout bord. Robin est heureux car il va pouvoir transmettre son message : sauver la planète pendant qu’il est encore temps et reprendre à son compte le combat mené par sa mère.

Et pour terminer en musique, je vous propose Kajagoogoo avec Too Shy

2 réponses sur « Lectures 2022 : 7 »

  1. La maman était une grande écologiste et l’enfant ne vit qu’en pensant à l’écologie et les animaux disparus ou en voie de l’être. J’avoue que la culpabilisation régulière du « petit peuple » pour nous montrer le triste état de la terre commence à m’énerver. Qu’on s’attaque à ces crétins qui commencent à organiser des voyages dans l’espace, ces gros yachts et jets privés qui polluent un max. Bref, le sujet m’agace.

Les commentaires sont fermés.