It’s a small small world

La musique a un effet apaisant sur la plupart des gens. Que l’on parle de musique classique, de jolies mélodies ou même de chansons. Mais il arrive que l’on garde une chanson en tête durant toute la journée. Tant qu’on l’aime, ça va mais lorsqu’elle nous agace, c’est plus ennuyeux.

Un neuropsychologue, Michael Scullin, s’est intéressé au phénomène. Comment se fait-il qu’on se réveille avec une chanson en tête alors qu’on n’a pas écouté de musique depuis des heures ? Et qu’en est-il de notre sommeil ? Il a mené une étude sur des volontaires. Il s’avère que ces personnes mettaient plus de temps à s’endormir et avaient un sommeil plus léger s’ils écoutaient de la musique pour s’endormir. La musique classique ou de simples mélodies auraient même un plus mauvais effet sur notre sommeil que des chansons. Sans doute parce que l’on est plus détendu pour écouter un morceau de musique qu’une chanson avec paroles. Ce qui fait que le cerveau traite mieux l’information. Et si on repasse cette musique en boucle dans notre tête durant la nuit, c’est parce que le cerveau enregistre l’information qu’il estime importante. C’est comme une matière révisée pour un examen que le cerveau traite durant la nuit et que l’on semble mieux maîtriser le lendemain matin.

Pour ma part, j’ai parfois l’impression que mon cerveau est une radio, avec un répertoire très restreint, allumée 24h/24h. Comme l’explique le scientifique, si l’on n’est pas dérangé, nul besoin de modifier ses habitudes d’écoute durant la journée ou en soirée.

(Sujet repris d’un épisode de All in the Mind du 7 décembre 2021)

Et pour terminer en musique, je vous propose Wendy Nazaré avec Angèle

4 réponses sur « It’s a small small world »

  1. En ce qui me concerne, j’ai toujours une mélodie de chanson dans la tête et je fredonne très souvent dans toutes circonstances que ce soit en public ou non, ça interroge beaucoup les passants lorsqu’on chantonne dans la rue, il semble beaucoup plus « normal » d’écouter ou non un son mais d’avoir un casque sur la tête…

    Bleck

    1. Je chante dans ma voiture, je ne dérange personne. Il est vrai que je trouve toujours étrange ces gens qui chantonne dans la rue. Bon, moi je me trémousse sur ma chanson du moment en attendant le métro…

  2. J’ai de la musique dans ma tête 24 heures sur 24 et c’est hyper pénible la plupart du temps. La seule chose qui m’aide à un peu moins mal dormir c’est d’écouter un bouquin audio le soir, ça me force à me concentrer sur autre chose.

    1. J’ai trouvé bizarre qu’ils ne parlent que de la musique dans la tête durant la nuit car comme toi, j’ai aussi tout le temps une mélodie qui trotte dans ma tête.

Les commentaires sont fermés.