Chut, fais moins de bruit

J’ai lu un article de la RTS qui stipulait que la compression du son était mauvais pour la santé (vous pouvez lire ça ICI). Il y a une petite vidéo qui montre ce qu’est la compression du son. L’introduction d’une chanson est proposée avec et sans compression. Deux liens sont disponibles pour nous orienter sur des sites qui proposent des sons qui disparaissent et que les enfants ne connaissent pas tel le son lors de la composition d’un numéro de téléphone sur les anciens appareils à cadran rotatif. Je me souvenais du son pour se connecter à internet mais l’entendre à nouveau m’a surprise : c’était quand même vraiment fort et long !

Je suis hypersensible au bruit et donc au son et certains me plaisent. J’adore marcher sur du gravier, des feuilles sèches, des vieilles branches, de la neige et écouter le bruit de mes pas. Il y a un endroit où je passe quand je promène le chien qui contient un tout petit peu de gravier. Pendant que monsieur s’intéresse aux odeurs alentours, moi je me pose sur ce petit carré de minuscules cailloux et je bouge mes pieds dessus. Extase absolue ! Je me pose parfois au bord du ruisseau en-bas de mon village et j’écoute l’eau s’écouler. Je peux y rester des heures, le son m’apaise. J’aime également le tic tac des horloges, montres, vieux réveils pour autant qu’il ne soit pas trop fort. Si je me concentre sur ce son, je me détends. J’ai installé une petite horloge dans ma chambre; les nuits où je me réveille, je me concentre sur le son et me rendors assez vite.

En revanche, les bruits de la modernité m’horripilent : une tondeuse à gazon, le moteur d’une voiture, la radio avec les animateurs qui hurlent dans le poste, le bruit de la ventilation, les hélicoptères qui passent au-dessus de chez moi, le son émis par certaines appareils électroniques en stand-by, etc.

Et vous, supportez-vous les sons de la vie moderne ?

Et pour terminer en musique, je vous propose Fabien Boeuf avec Comme l’Animal

8 réponses sur « Chut, fais moins de bruit »

  1. Je suis, nous sommes la femme que j’aime et moi, hyper sensibles au bruits. Le confort sonore est une recherche quotidienne pour nous (comme le choix du clavier sur lequel j’écris ces quelques phrases)
    Une sono mal réglée, un (petit) moteur poussé à fond, une assiette avec relief où le couteau grince, trop de sonneries de téléphone, le moulin à café professionnel dans une brasserie, une musique dite d’ambiance etc, etc…
    A la maison nous n’écoutons la radio, une chanson ou de la musique qu’individuellement pour être vraiment dedans et ne pas faire subir à « l’autre » son son*.

    *son son, c’est assez mignon…

    Bleck

    1. Ah mais tu parles de Véronique ? (son son) 😝 C’est nul mais c’est à ça que j’ai pensé…
      Les personnes qui n’ont aucun problème avec le bruit ne comprennent pas le supplice que chaque son représente pour les autres.

  2. Je suis hélas comme toi et Bleck, hyper hyper sensible au bruit, et c’est épuisant. Je n’écoute de musique chez moi QUE si j’ai besoin de couvrir un bruit insupportable (alarme dans le couloir, tondeuse, chasse-neige, etc.). A ATPN j’avais des moments de silence total, la nuit en particulier, mais ici, jamais, et je pense que c’est hyper mauvais pour ma santé mentale.

    1. Mais tu avais des boules quiès faites sur mesure non ? Ca ne t’aide pas ?
      Je dors la fenêtre grande ouverte la nuit et il n’y a pas un bruit et j’apprécie. Pourtant, certaines personnes ne peuvent dormir dans un tel silence 🤷🏻‍♀️

  3. Je suis également très sensible au bruit. J’entends de petits bruits qui ne dérangent que moi dans mon entourage : les bips du jeux vidéo du voisin, le chien qui aboie à longueur de journée dans un jardin de l’autre côté de la nationale, le tic-tac d’une montre sur la table de nuit. J’aime le silence. Mais je n’arrive pas à me résoudre à mettre des boules Quiès, bouchons anti-bruits ou casque car…. surprise ! Je suis très sensible aux sensations sur la peau et je ne les supporte pas… La musique dans les magasins me fait fuir, la musique diffusée dans les rues par haut-parleurs, c’est criminel ! Le son bien trop fort au cinéma, le bruit qui se dégage des lecteurs mp3 des autres dans les transports… La liste est longue.
    En revanche, j’aime le ressac de la mer, le bruit du vent (même quand il hurle), le chant de la chouette qui vit dans mon quartier, et celui des oiseaux (même si les pies ne sont pas les plus mélodieuses).

    1. J’avais des pies qui dormaient sur la poutre située juste en-dessus de la fenêtre de ma chambre (Une a dû mourir, puisqu’il me reste une pie solitaire). Le matin elles n’étais pas très silencieuses et c’est vrai que ça n’avait rien à voir avec le chant du merle 😂

  4. Les radios des voitures qui passent à toute vitesse, pas agréable
    Mais très agréable : les chants des oiseaux tôt le matin, surtout quand le soleil est au rendez-vous !
    Vive le silence, le velours …

    1. Ah, j’adore le chant des oiseaux le matin. Mais si je suis au lit et qu’une petite pluie se fait entendre en plus, j’apprécie également.

Les commentaires sont fermés.