Je siffle là-haut sur la colline

Voilà déjà un mois que je marche les quatre jours où je travaille entre 4 et 7 km. Je marche de plus en plus lentement car il fait de plus en plus chaud. 21° à 7h30 c’est déjà trop chaud !

Mes hanches et mon dos vont mieux, il y a au moins quelque chose de positif qui ressort de mes efforts. En revanche, ma fréquence cardiaque déteste toujours autant les escaliers. Pourtant, je les monte lentement mais rien à faire. Je débute à une fréquence raisonnable et lorsque j’arrive en-haut, on dirait une grosse fumeuse asthmatique. Quant au reste du parcours, ça va. Je souffre moins. Mais il fait très chaud et je me transforme en fontaine une fois arrivée à destination, tellement je transpire. Et j’ai mal à la tête malgré le port d’une casquette.

Je vais être en vacances durant deux semaines et demie, vais-je réussir à me convaincre de marcher 5km au moins quatre fois par semaine ?

Et pour terminer en musique, je vous propose HAEVN avec Holy Ground

3 réponses sur « Je siffle là-haut sur la colline »

    1. C’est une horreur, Lausanne est parsemée de « Petit Chêne ». Peut-être qu’un jour je ferai ces montées d’un bon pas 🤣. On passe de 31 degrés à 18 annoncés pour demain. Les balades devraient être plus agréables. Et chez toi, tu as eu les violents orages ?

Les commentaires sont fermés.