Détente fraicheur

Il fait chaud, très chaud, trop chaud ! Je me suis dit qu’il était temps d’aller inaugurer la piscine de mon neveu.

Ce vendredi, après avoir fait mes courses, j’ai décidé d’aller faire trempette. Mais au préalable, je suis vite allée acheter une « frite » pour me prélasser dans l’eau.

A 7h30 ce matin, j’étais sur place pour arroser mon potager. J’en ai profité pour vérifier la température de la piscine : 26 °. Parfait ! A midi, lorsque je suis venue me rafraichir, elle était à 28°. « Trop chaud » me dit un ami du gentil papy sur place. « Un poil froid pour moi » ai-je rétorqué. J’ai effectivement eu un peu de peine à passer l’étape du ventre 😄.

Je suis restée une demie heure à tremper en compagnie d’une foule de guêpes polistes. Comme je sais que ces dernières ne sont pas agressives, j’ai osé rentrer dans l’eau. Elles m’ont effectivement laissée tranquille. Toutefois, j’avais mis une soucoupe près de la piscine avec de l’eau. Ces guêpes ont simplement soif et choisissent la piscine puisqu’il n’y a pas d’eau ailleurs. La prochaine fois, j’amènerai d’autres petits contenants pour elles. Avec un peu de chance, elles finiront pas déserter la piscine dans laquelle beaucoup se noient. J’en ai sauvé quatre durant ma trempette.

Autre problème : il faut que je dise à mon neveu de traiter son eau s’il ne veut pas que sa piscine soit envahie d’algues (et que je ne puisse plus l’utiliser 😝).

Et pour terminer en musique, je vous propose Sin Cos Tan avec You Again

5 réponses sur « Détente fraicheur »

  1. Quelle chance d’avoir une piscine privée pour faire trempette et bonne idée d’abreuver les insectes assoiffés.
    Les oiseaux aussi souffrent quand ils ne trouvent rien à boire. Heureusement, aujourd’hui là où je vis, il fait moins chaud.

    1. J’ai lu que les oisillons mourraient en grande quantité en ce moment à cause de la chaleur. Et ici il fait 33° et c’est bien trop chaud pour moi.

    1. Si c’est pour faire fuir les guêpes, tu peux aussi brûler du café moulu (tu vides une capsule de café) dans une soucoupe. Elles n’aiment pas.

Les commentaires sont fermés.