Madame Cuisine

J’ai investi dans le Monsieur Cuisine de Lidl. J’hésitais un peu et ma voisine, cette coquine, a réussi à me convaincre de franchir le pas. Ma nièce s’est dévouée pour aller au magasin me l’acheter pendant que moi je travaillais. J’ai compris ensuite pourquoi : elle a des vues sur mon KitchenAid qui ne me sera plus utile si je suis convaincue que mon nouvel appareil le remplace très bien.

J’ai décidé de me lancer avec la fabrication du pain. Rien de compliqué et ça, je sais le faire. Mais je veux tester mon Monsieur Cuisine. Je vais donc chercher la recette sur l’appareil. Premier mauvais point : ça me dit que je n’ai aucun historique de recherche. Ben oui, je débute. J’aimerais trouver la recette basique pour faire du pain ! Pas grave, je vais chercher par les différents menus. J’opte pour le petit-déjeuner. Ben on ne mange pas de pain au petit déjeuner. Je passe alors par le menu « céréales/riz ». Il y a bien du pain mais évidemment rien de tout simple. Peut-être qu’en m’inscrivant sur le site j’aurai plus de choix. Quinze minutes plus tard, j’attends toujours le mail qui me permettra de me connecter sur mon compte nouvellement créé. Je n’ai pas encore envie d’abandonner et passer sur mon kitchenAid qui aurait déjà terminé ma pâte, alors j’opte pour une recette de pain parmi celles proposées.

Là, je n’ai rencontré aucun problème. J’ai suivi le pas à pas mentionné à l’écran. De plus, il y a une balance intégrée donc nul besoin de peser les ingrédients à côté. Le programme a mélangé la pâte dans un sens puis dans l’autre. Quand j’ai voulu sortir mon pâton, je n’ai pas trouvé un bloc mais plein de petits morceaux. Mince, ça n’a pas fonctionné correctement ? J’ai quand même vidé le tout dans un saladier et tassé le tout. J’avais bien un bloc au final. Ouf, je respire.

En attendant que ma pâte monte, je vérifie ma boîte mail. Toujours pas de confirmation pour l’ouverture de mon compte. J’en déduis que ce n’est pas un processus automatique et qu’un employé se charge de la chose. Nous sommes dimanche, je verrai si lundi j’ai mon mail.

J’ai testé autre chose sur mon appareil. J’avais des merguez à préparer alors j’ai cherché une recette. J’ai trouvé et mon repas est excellent. J’ai mis un poivron, une échalote et de l’ail puis j’ai mixé. Ensuite j’ai balancé mes merguez avec de l’huile d’olive et j’ai mijoté. Enfin, j’ai ajouté du riz et du concentré de tomate (j’avais rien d’autre), sel et poivre, eau et j’ai cuit. Super bon et je n’ai rien besoin de surveiller puisque l’appareil s’occupe de tout. Top !

Et pour terminer en musique, je vous propose Imagine Dragons avec Sharks

5 réponses sur « Madame Cuisine »

  1. Wahou ! cuisson sans surveillance !! Moi qui oublie souvent que j’ai quelque chose au feu !!!

    1. Comme je l’expliquais à ma collègue, je peine à faire cuire un morceau de viande : brûlé à l’extérieur et cru à l’intérieur. Là, l’appareil sait comment s’y prendre !

  2. Exactement tout pareil, en ce qui me concerne c’est pour le bricolage, deux trous à percer j’ai les chevilles, les vis et les outils tout comme il faut, je demande aux copains comment faire, je regarde les tutos, j’y passe deux heures et demie… et mes étagères ne sont jamais droite, je me demande comment ils font, les autres !!!

    Bleck

    1. Je sais utiliser un niveau à bulle pour avoir des étagères droites sur le mur. En revanche, je suis incapable de cuisiner les bons petits plats dont tu parles parfois 🤷🏻‍♀️. Comme quoi, nul n’est parfait 😁

Les commentaires sont fermés.