Repos intense

J’avais prévu de faire un peu de randonnées durant mes vacances et au final, je n’ai quasiment pas marché. J’étais complètement vidée, aucune énergie.

Ca fait déjà un moment que je n’arrive plus à me lever le matin, moi qui étais toujours debout à 7h le week-end. A présent, c’est péniblement que je me force à bouger à 8h. J’ai tout d’abord pensé que j’avais à nouveau des symptômes dépressifs. Mais non, tout va bien de ce côté-là. Je me suis alors dit que c’était le stress.

Le stress de vouloir me mettre à mon compte et en même temps, d’avoir si peur et tout faire pour que ça ne fonctionne pas. Le stress d’avoir changé de job. Même si je reste dans la même entreprise avec la même cheffe, tous mes repères ont été chamboulés. Je suis super contente mais il y a quand même un stress qui accompagne ces changements : prendre de nouvelles habitudes, travailler avec de nouveaux collègues, apprendre un nouveau travail, etc.

Alors quand les vacances ont commencé et que je ne tenais plus du tout, qu’il me fallait absolument une sieste et aller me coucher à 21h au plus tard, j’ai pensé que je lâchais prise et que c’était le stress de ces derniers mois qui me tombait dessus. C’est ce que j’ai dit à mes amis lorsqu’un soit, vers 21h30, je bâillait tellement que j’ai annoncé qu’il fallait que je rentre me coucher.

J’ai fait ma prise de sang annuelle et quand ce n’est pas mon médecin qui m’a appelée mais le spécialiste, j’ai compris. Le stress n’avait rien à voir avec ma fatigue persistante. De plus, je manque de fer, ce qui explique également ma grande fatigue. Quant à ma transpiration excessive… c’est le foie qui fait des siennes.

Une semaine après avoir ajusté le dosage de mon médicament et ajouté des comprimés de fer (quand j’y pense), j’arrive à nouveau me lever à 7h du matin sans problème. Je suis encore un peu fatiguée mais ça va nettement mieux. Je me dit que j’ai de la chance. J’étais en vacances sans avoir rien de prévu, je n’ai donc rien dû annuler ou vivre des vacances infernales parce que je n’arrivais pas à suivre le rythme. Je reprends le travail en allant mieux, c’est parfait.

Et pour terminer en musique, je vous propose Heavy Gus avec Breathe

4 réponses sur « Repos intense »

Les commentaires sont fermés.