Archives

Empathie

2017-12-16 09.50.14.jpg

Mes deux fripouilles

Je vous préviens tout de suite, pour les âmes sensibles, ceci est un message triste.

J’ai beaucoup de peine à gérer mon empathie. Le malheur des gens me fait extrêmement mal; je pourrais rester prostrée dans mon lit toute la journée. Du coup, j’ai bloqué une partie de mes émotions. Vous pouvez me raconter la pire horreur qu’il vous est arrivée, il y a une forte probabilité que je sourie. C’est ma protection. Chez moi c’est tout ou rien. Mais j’ai décidé qu’il serait temps que je commence à gérer un peu mieux la chose. Oh, parfois les barrières cèdent et je suis envahie d’émotions positives comme négatives. Je me mets à pleurer en admirant un coucher de soleil par exemple. Bref, il y a du travail.

En ce qui concerne les animaux, je n’ai pas encore trouvé comment me protéger. Les médias adorent parler de maltraitance, photos à l’appui, et moi je suis mal, très mal. Donc quand il s’agit de faire face à la souffrance animale, je suis une loque. Et hier n’a pas échappé à la règle. J’étais en voiture avec ma soeur lorsqu’elle se met à ralentir. Deux véhicules sont arrêtés sur le bas côté, sur une route à fort trafic. Je regarde, allez savoir pourquoi, du côté de ma soeur et là je vois, allongé par terre au milieu de la voie, un gros chien. Rien que ça c’était affreux. Mais à ce moment là mon attention s’est focalisée sur ce pauvre animal et j’ai entendu ses pleurs ! Je me suis senti mal. Nous avons discuté avec ma soeur pour nous changer les idées mais j’avais ces plaintes qui passaient en boucle dans ma tête.

Une fois arrivée à destination, je me suis dit que j’allais rentrer directement voir mes deux poilus. Mais finalement je suis restée un moment chez ma soeur pour admirer les huit chiots nés deux jours auparavant. Leurs petits cris ont remplacé les pleurs du pauvre chien dans ma tête. Cependant, un des chiots doit être nourri au biberon. La chienne le déplace régulièrement hors du panier, et le pose derrière la porte. Plutôt que de croire qu’elle l’enlève parce qu’il est faible et qu’elle ne le veut pas, nous avons préféré penser qu’elle le déplace lorsqu’il faut le nourrir. Du reste, lorsque ma soeur lui a donné le biberon, la chienne n’avait d’yeux que pour ce petit-là, qui a décidé de se battre.

Ma journée d’hier a été intense au niveau émotionnel et je suis contente d’avoir débuté la méditation, qui m’aide un peu dans ces cas-là.

20171215_095309.jpg

Un petit chiot bien dodu

IMG_0509.JPG

Photo prise par ma soeur du petit qui a décidé de se battre

Et pour terminer en musique, je vous propose une chanson découverte dans la deuxième saison de la série The Crown : Ronnie Hilton avec The Wonder of you

Advertisements

Chat & Chien

P1060674.jpg

Ma jolie minette de dix ans a des problèmes de constipation depuis environ un an. Je dois lui donner des croquettes spéciales et elle fait ses besoins tous les deux-trois jours environ. Disons que dans l’ensemble ça va. Or, dernièrement, Mademoiselle s’est blessée je ne sais trop comment. Elle a les ligaments croisés de la patte arrière distendus. Il faut compter trois mois pour qu’elle soit rétablie. Depuis, ses problèmes de constipations sont devenus important. Comme me l’a expliqué le vétérinaire, ma Chouchou s’appuie fortement sur ses pattes arrière pour pousser. Et là, comme elle a mal, elle ne fait plus rien !

J’ai donc recours au plan B qui consiste à lui donner de la pâte laxative à manger. “Tous les chats aiment ça”….sauf la mienne ! Je dois donc étaler la pâte sur sa patte pour qu’elle soit obligée de la lécher. Cette saucisse se secoue vivement à chaque fois et la pâte gicle un peu partout. Pour ajouter du plaisir à la chose, cette matière est hyper collante donc il ne faut pas traîner pour nettoyer. Il se trouve que je n’ai pas de problème de ce côté là puisque le chien s’empresse de tout lécher… Je me demande si en cachette ce n’est pas lui aussi qui lèche la patte du chat puisque cette dernière ne va pas souvent faire ses besoins alors que le chien, lui, n’a aucun soucis…

Et pour terminer en musique un peu de douceur avec Etienne Daho et ses Flocons de l’été

Dressage

Comme j’étudie, entre autres, le behaviorisme ce semestre, j’ai décidé de tester cette approche sur mon chien. Mon petit crétin à quatre pattes aboie comme un fou sur le balcon à chaque fois qu’il voit un chat. Et il les sent de loin : à tout moment il s’excite dans le salon et fonce sur le balcon pour…aboyer.

Comme cet estomac sur pattes est au régime, j’ai diminué sa ration de croquettes le matin afin de pouvoir le récompenser avec des friandises pour renforcer le comportement souhaité. J’ai placé le paquet de bonbons près du balcon pour les avoir sous la main rapidement. Le comportement souhaité doit être immédiatement renforcé sans quoi c’est sans effet. Donc je laisse mon fauve courir dehors et je l’observe. La première fois, je suis sortie également et lui ai dit « chut ». Il m’a regardée, s’est tu au moins deux secondes, et j’ai profité de ces deux secondes pour le féliciter et lui proposer un bonbon. Une fois le bonbon englouti, il a cherché du regard le chat…et a aboyé. J’ai répété « chut », il m’a à nouveau observée et je l’ai félicité encore une fois avec à la clé, une friandise. Au bout d’un moment, j’ai fermé le balcon !

Le lendemain, nouvel essai. Le chien court pour aller hurler…et hésite. Depuis mon canapé je le félicite. Du coup il rentre et espère un bonbon, que je lui donne. L’exercice sera répété plusieurs fois.

Le troisième jour, il court toujours sur le balcon, mais reste silencieux. Je ne lui donne plus un bonbon systématiquement. Il ne sait donc pas quand il sera récompensé pour sa bonne tenue. Le but étant bien entendu qu’il garde un bon comportement sans recevoir de bonbon.

Le soir en allant promener, nous avons croisé des chats (j’habite à la campagne je le rappelle). A mon grand étonnement, Wally n’a rien dit. Ça fonctionne même à l’extérieur ! Prochaine étape, ne plus hurler quand on croise d’autres chiens. Il faut que je prépare la réserve de friandises à emporter…

C’est tout simple, en général on connaît ce système, on oublie juste qu’il faut bien récompenser systématiquement au début afin que l’animal comprenne ce que l’on attend de lui. Et ça fonctionne aussi sur les humains… « Oui, c’est bien, continue, bravo ! ».

Et pour terminer en musique je vous propose le meilleur groupe de l’Univers. J’ai nommé Muse avec son nouveau titre Dig Down

Saut de Puce

Samedi je suis allée chez mes tantes jouer à la pétanque. Elles ont un grand jardin dans lequel mon chien peut s’amuser et me ficher la paix. D’un côté du jardin des laurels sont alignés. Parmi eux, au sol, vis un hérisson. Hérisson que mon chien n’a pas arrêté d’embêter. Évidemment, il n’a pas réussi à le faire sortir de sa cachette. En revanche, il a réussi à déloger un troupeau de puces qu’il a gentiment ramenées à la maison !

Dimanche soir je trouve étrange la façon dont il se frotte le museau. Je finis pas m’en inquiéter et comme je m’approche, je sens quelque chose qui me chatouille dans le cou. Une puce ! Je tente de l’écraser entre les doigts et au moment où je regarde si elle est bien morte, boing elle saute et disparaît… Je mets tout de suite du produit au chien (je n’ai rien pour le chat) et passe l’aspirateur, nettoie les sols, change mes draps, fais une lessive. J’observe ensuite les poils du chien à la loupe et choppe quelques bestioles que je décapite avec mes ongles.

Lundi soir en rentrant du travail je fais un câlin au chien, câlin récompensé par une puce dans mon décolleté 😫. Je mets du produit au chat. Je lance une nouvelle lessive. Ma tête commence à me démanger (les poux c’est pire je vous rassure), je dois être bouffée par ces satanées puces.

20160809_140707

Mardi, au boulot je réalise que mes chevilles ont été dévorées par les puces. Mon nettoyage du sol n’a pas été très efficace. En rentrant, je continue mes lessives, passe à nouveau l’aspirateur. Quand au sol, je me suis souvenue que la lavande était très efficace. J’ai donc dilué quelques gouttes d’huile essentielle de lavande dans de l’eau et ai nettoyé tous mes sols. J’ai également versé quelques gouttes sur mes oreillers, dans mon lit (j’ai trouvé une puce morte le matin même, beurk) et sur le col de mes vêtements. Grâce à la lavande, les démangeaisons sur la tête se sont calmées.

Mercredi. Le chien s’est gratté une fois et je suis suspicieuse. Le chat aussi s’est grattée une fois. Puces ou pas ? Mes chevilles restent intactes. Le sol est bien désinfecté ! J’ai remis par précaution des gouttes d’huile essentielle dans mon lit et sur mes oreillers. Tout sent la lavande autour de moi, je me sens protégée. J’espère être arrivée à bout de ces cochonneries. Vendredi matin je nettoierai à nouveau le sol avec mes huiles essentielles.

La prochaine fois que j’entends parler de hérisson, j’enferme le chien dans la voiture !

Et pour terminer en musique je vous propose LP avec Lost on you, artiste que j’ai découvert par hasard et qui m’a plu.

Balade vespérale

P1050856J’adore me balader dans les vignes le soir vers l’heure du coucher du soleil. La température devient alors abordable et les couleurs magnifiques. J’ai remarqué que même lorsque je n’ai pas le moral, quarante minutes de marche et ça repart. Quarante minutes c’est quand je ne m’arrête pas. Or, j’ai toujours quelque chose qui retient mon regard. Généralement je m’attarde sur les gros lièvres qui squattent les lieux. Seule espèce que j’ai pu photographier cette fois où j’ai pris mon appareil photo. Habituellement je n’ai rien ou alors mon téléphone. Pas suffisant pour capturer les bêtes qui restent éloignées.

P1050842

P1050850

P1050836

J’aime observer les hérons. Je peux passer un temps fou à ne pas bouger et les regarder. Et le chien me fiche la paix, il comprend (pas toujours en fait 😄). Les jours de chance je croise un écureil, des biches, un renard et même une fois j’ai vu des cerfs. Ces derniers étaient majestueux !

P1050832

P1050866

Wally

Parfois on y croise même des chats dans les champs 😉.

P1050870

P1050872

Et la soirée offre de belles couleurs dans le ciel.

P1050877

 

Et pour terminer en musique je ressors une vieillerie. J’ai transféré une partie de ma bibliothèque musicale et j’ai été surprise par certains titres. Il y en a d’autres que je ne peux plus écouter, achetés il y a longtemps sur iTunes avec un vieil identifiant plus valable. Je hais iTunes… Je vous propose alors Kasabian avec La Fee verte

Tout va très bien, Madame la Marquise

J’ai dû mal m’exprimer dernièrement, ce qui ne m’étonne guère, puisqu’on me demande si je vais bien. La réponse est “oui” mais comme tout le monde, il y a des hauts et des bas et il semblerait que les ennuis surgissent de partout en ce moment et c’est lassant.

J’ai mon petit lion qui m’a donné quelques inquiétudes. En effet, une boule a commencé à grossir dans sa gorge. Direction vétérinaire, prise de sang, anti-inflammatoire, antibiotiques, donc frais non prévus au budget. Il se trouve que tout va bien, que Monsieur s’est bagarré et que la boule est le résultat d’une inflammation. Or, j’ai bien précisé au vétérinaire qu’il ne se bat pas dehors avec les autres chiens. J’avais oublié que la journée il est seul avec le chat et que ma Chouchou doit en avoir marre de se faire embêter par cette “grosse brute”. Elle lui a donc signifié son agacement. Vu comme il se conduit, il n’a pas du bien saisir le message. J’attends donc la prochaine blessure…

Il y a l’expérience pour mes cours qui se passe très très mal. Grosse prise de tête qui va durer jusqu’à mi-décembre. Nous avons eu un skype cette semaine avec les deux autres personnes du groupe. J’ai quitté la “réunion” après dix minutes parce que j’en avais marre de subir les attaques incessantes de Medusa. J’ai retrouvé la deuxième membre plus tard, en larmes. C’est difficile de la voir comme ça, elle ne mérite pas un tel traitement, et moi non plus d’ailleurs. A la différence que j’ai cessé de répondre aux mails de Medusa alors que no2 n’ose pas, de peur d’être sanctionnée. Nous avons annoncé aux profs les problèmes rencontrés avec cette fille, nous sommes sans nouvelles. Moi je me préserve.

La personne qui sort mon chien ne va plus s’en occuper dès janvier donc je suis en soucis. ll faut absolument que je trouve quelqu’un pour mon loulou. Je suis heureusement sur une piste.

Enfin, nous sommes un petit comité dans mon lotissement pour discuter de la gérance de nos immeubles (la porte d’entrée de mon immeuble a enfin été réparée…après 4,5 ans ! Oui, cela fait plus de quatre ans que je signale le problème). Rien ne va, rien ne bouge dans ce comité, personne ne réagit et quand j’exprime mon ras-le-bol à ce manque de motivation, on me répond qu’on n’aime pas mon ton péremptoire. Mais du coup, la personne qui m’a répondu s’est un peu plus investie. Comme quoi…

 

Terminons en musique avec Iamx Happiness chanson que j’ai entendue et bien aimée dans un épisode de la saison 2 de How to get away with murder (série que j’aime toujours).

Les Petites Poules rousses

Mais d’où viennent les oeufs ? Bah, de la poule voyons ! Mais avant de se retrouver dans votre centre commercial voilà le début de la chaîne…

Ceci est un élevage de douze mille poules. Sachez que l ‘élevage en batterie est interdit en Suisse.

20150618_103006

Les poules sont à l’intérieur sur la photo. Ceci n’est que la moitié du poulailler…

20150618_110700A partir d’horaires définis, les poules peuvent accéder à leur jardin d’hiver. Il en existe deux. Le poulailler étant tout récent, il manque encore la partie extérieure où les poules peuvent se balader sur l’herbe.

20150618_103017

Chaque matin, quatre petits tapis chargés d’oeufs sont activés. Ils viennent du poulailler où les poules ont travaillé et laissé leur oeuf rouler sur un des tapis.

20150618_102955

Une personne “s’amuse” à ôter toutes les plumes collées et repérer les oeufs cassés.

20150618_102949

Ils arrivent ensuite au nettoyage. Il est strictement interdit de mouiller les oeufs qui sont poreux. Il faut se munir d’une patte humidifiée et dépoussiérer les oeufs et ôter toute saleté. Il faut à peu près deux heures pour s’occuper des quatre tapis. Sur la photo ce sont les tapis du haut qui sont activés. L’appareil est ensuite abaissé pour traiter ceux du bas (on en voit un au milieu de la photo en rouge).

20150621_101514

Les oeufs arrivent ensuite un à un et sont pesés par la machine puis triés automatiquement en fonction de leur poids. Les commerces veulent des tailles moyennes alors que les épiceries préfèrent les gros calibres.

20150621_102209

Ils sont alors placés par l’appareil dans un support en carton…

20150621_103407

…et passent au timbrage. Il y a la date du jour et le numéro d’exploitation qui s’impriment sur chaque oeuf.

20150621_101501

Ils sont enfin empilés près à partir dans un laboratoire qui va vérifier la propreté des oeufs et s’ils ne sont porteurs d’aucune maladie. En attendant d’être emportés ils sont stockés dans une chambre froide.

20150621_110624

Un oeuf trop petit pour la vente produit par une jeune poule et un autre trop grand pour les grandes surfaces !