Archives

De passage…

Alors je suis en pleine préparation d’examens et n’ai pas trop le temps de penser à autre chose. Il y a beaucoup beaucoup beaucoup à apprendre…

J’ai tout de même pris des photos de la lune de mercredi soir, du beau ciel d’hier soir et de l’orage de ce soir. 

   
                 

Léger comme l’air

Aujourd’hui j’opte pour un message léger. D’une part parce que je ne sais pas de quoi parler et d’autre part parce que j’ai bossé sur mes statistiques de course que ça m’a pris un temps fou et que j’ai dû laisser mes lectures passionnantes de côté.

Alors voici quelques photos prises ce soir lors de ma balade avec le chien…

P1050480

P1050490

P1050495

P1050482

P1050514

P1050500

P1050516

P1050517

Les Grottes de Vallorbe

Aujourd’hui je vais vous parler des grottes de Vallorbe. Pour tout petit Suisse qui se respecte, c’est une visite obligatoire durant l’enfance, que ce soit en course d’école ou en famille, et pourquoi pas les deux ! Pour ma part, et d’après mes souvenirs, j’y suis allée deux fois en famille et la dernière fois remontait à…heu….près de trente ans!

Cela fait déjà quelques années que je souhaite y retourner mais je ne trouve jamais personne que ça intéresse et pour des raisons qui me surprennent aujourd’hui, je n’osais pas y aller seule. Jusqu’à vendredi dernier. J’en avais marre de ces grosses chaleurs et me suis dit que l’air ambiant d’une grotte devait être bien plus agréable. J’ai fait un bisou au chien et au chat et suis partie.

Vallorbe se trouve à moins d’une heure de voiture de chez moi grâce à l’autoroute. Je suis arrivée sur place sous un soleil de plomb alors qu’un gros orage sévissait chez moi (je l’ai su plus tard). J’ai pris mon billet et à l’accueil on m’a annoncé qu’il y avait très peu de monde. En effet, tout le long de ma visite (une heure environ), je n’ai pratiquement croisé personne. J’avais l’impression d’être seule. D’autant plus seule qu’à certains endroits la grotte est plongée dans l’obscurité et il faut appuyer sur un bouton pour obtenir de la lumière. Je prenais visiblement trop de temps pour mes photos et me suis retrouvée dans le noir (pas tout à fait quand même) une fois. Comme il n’y avait personne, j’ai dû revenir sur mes pas pour retrouver le bouton salvateur.

Evidemment que la partie exposée au public a bien changé depuis ma dernière visite. En effet, toute une grande partie appelée “la cathédrale” est à présent disponible. Il reste encore plus de 3km à partir de cette dernière salle explorés régulièrement par des spéléologues.

J’aime tous ces détails creusés par l’eau et si magnifiques à regarder. Une chose me chagrine cependant : j’étais persuadée que la visite de l’époque se terminait au-dessus d’un grand bassin d’eau près duquel ma soeur avait glissé. Or il n’existe aucun bassin et selon la dame à l’accueil, il n’y en a jamais eu! A part ce détail, j’ai passé un agréable moment.

Site officiel : http://www.grottesdevallorbe.ch/francais.html

Le long du chemin entre le parking et la grotte

Le long du chemin entre le parking et la grotte

Entrée de la grotte

Entrée de la grotte

Grottes de Vallorbe_0279

Grottes de Vallorbe_0255

On devine sur la photo une fistuleuse de 4m20 de long.

Grottes de Vallorbe_0244

Grottes de Vallorbe_0252

Grottes de Vallorbe_0245

L’eau est régulièrement évacuée pour éviter de nous arriver aux chevilles.

Les spéléologues partent encore dans cette partie mais sans chaussures pour me pas laisser d'empreintes sur la glace

Les spéléologues partent encore dans cette partie mais sans chaussures pour me pas laisser d’empreintes sur la glace

Grottes de Vallorbe_0269

Un faux spéléologue se trouve au fond de la “Cathédrale”. Cela vous donne un ordre de grandeur. C’est à partir de là qu’il reste 3km à explorer.

Grottes de Vallorbe_0272

Grottes de Vallorbe_0263

Petit lac souterrain

Petit lac souterrain

Quand ça veut pas, ça veut pas !

Je suis partie visiter un lieu qui me tient à coeur et que je n’ai pas revu depuis des années. Je suis toute contente. Arrivée sur place, je dégaine mon appareil photo…qui m’indique qu’il ne contient aucune carte mémoire. Mince. C’est vrai que peu de temps avant de partir j’ai transféré mes photos sur l’ordi. J’ai toujours une carte de rechange dans la sacoche…laissée à la maison ! Qu’à cela ne tienne, l’appareil contient une mémoire interne.

Je commence à mitrailler et une petite voix dans ma tête me répète de prendre également quelques clichés avec mon iPhone. Je balaie cette idée stupide d’un revers de la main. J’ai un excellent appareil, pourquoi utiliser mon téléphone portable ?

Arrivée chez moi, je suis pressée de voir ce que cela donne sur grand écran. Comme les photos sont sur l’appareil, je suis obligée de les transférer via le cable dudit appareil. Je sors la sacoche et, oh surprise, pas de cable ! Impossible de mettre la main dessus. Il est toujours dans la sacoche, pourquoi n’y est-il pas ce jour-là ???

Je le dégotte enfin et peux procéder au transfert. Tout se passe bien et je vide la mémoire interne afin d’avoir de la place libre si d’aventure j’oubliais à nouveau ma carte.

Je regarde mes photos, elles sont belles. Je décide de faire un peu d’ordre dans le programme photos et jeter toutes celles qui ne me servent à rien. Arrivée au Xème dossier, je constate qu’il est vide et je trouve cela très étrange. Je passe au dossier suivant et rebelote, rien. En fait, je n’ai plus aucune photo ! Rien, nada ! J’ai tout viré sans savoir comment. D’habitude je suis très prudente alors là je n’ai rien compris. Ma dernière sauvegarde date du 6 juin donc je ne pers pas grand chose mais les photos du jour ont disparu. Et elles ne se trouvent plus sur l’appareil…

Je ne touche plus à rien. Il doit bien exister un programme qui récupère des fichiers effacés par erreur ? Je trouve mon bonheur et ai récupéré les photos prises ces derniers jours. Je suis heureuse. Mais je n’utilise plus le programme photo que j’avais (iPhoto c’est très bien) et je modifie ma sauvegarde sur mon disque dur par sécurité. On ne m’y reprendra pas une deuxième fois !

Parhélie

J’ai vu mon premier parhélie aujourd’hui à 17h par le plus grand des hasards. Je regardais le soleil lorsque j’ai aperçu cet étrange halo sur le côté gauche. J’ai d’abord cru à un tour joué par mes lunettes de soleil mais lorsque mon regard s’est porté sur la droite, j’ai vu un autre halo, à égale distance avec un arc de cercle bien visible. J’ai alors pensé aux fameux Sundogs de DrCaSo.

Je me suis alors ruée sur mon iPhone et clic clic j’ai mes deux photos. Malheureusement j’ai attendu un peu trop longtemps avant de réagir…

Sundog 1

Sundog 2

Un Schtroumpf’anniversaire

P1040092

Voilà, depuis hier j’ai une année de plus au compteur. Ma grande crise de la quarantaine touche gentiment à sa fin. Elle aura été puissante mais bénéfique. J’ai reçu un schtroumpf pour ma nouvelle collection qui se monte désormais à deux éléments 🙂 Je m’offrirai un schtroumpf travailleur le jour où je signerai un contrat de travail fixe.

Je dois tout de même vous avouer que j’ai eu un grand coup au moral hier. Désespérément sans Charmant ni boulot je broyais des idées noires du genre “je ne suis qu’une ratée”. Heureusement, une voisine me croise alors que j’étais au plus bas et m’invite à boire un thé. Merci gentille voisine. Parce que j’ai la chance d’avoir de chouettes voisins 🙂 Plus tard c’est avec l’Enquiquineuse que je suis allée boire un autre thé. Et le moral a fini de jouer avec les bas-fonds.

Aujourd’hui il a fait grand beau et lorsque je suis sortie avec le chien j’en ai profité pour embarquer mon appareil de photos. Je pourrais rester des heures à l’extérieur avec ce temps-là. Je vous propose de profiter également de la nature qui m’entoure quotidiennement à l’aide des quelques images que je juge acceptables.

Primevère

P1040063

J'adore les contrastes

J’adore les contrastes

Je peux passer des heures à regarder l'eau couler

Je peux passer des heures à regarder l’eau couler

P1040077

J'aime le vert que voulez-vous...

J’aime le vert que voulez-vous…

P1040083

Les fleurs que je me suis offert avec amour

Les fleurs que je me suis offert avec amour

Photographies de nuit

Cette semaine nous avions rendez-vous en extérieur pour notre cours de photographies. Le but étant d’apprendre à jouer avec la lumière.

Nous étions postés près de la gare de Nyon où nous devions photographier des lignes lumineuses créées par les véhicules en mouvement tout en gardant la gare éclairée. Un petit jeu consistait à obtenir les trois couleurs des feux de signalisation sur une seule image. Ce sont toutes des photos non retouchées si ce n’est que j’ai masqué les numéros de plaques et le visage de notre modèle…

J'ai mes trois couleurs de feux

J’ai mes trois couleurs de feux

J'adore mes deux voitures fantômes

J’adore mes deux voitures fantômes

La grande traînée correspond à un bus qui passait devant moi

La grande traînée correspond à un bus qui passait devant moi

Pour l’exercice suivant nous devions jouer avec les enseignes lumineuses. Les prendre en photo tout en bougeant l’appareil.

Je faisais des 8 avec mon appareil

Je faisais des 8 avec mon appareil

Je dessinais des W en prenant la photo

Je dessinais des W en prenant la photo

Une légère tremblote voulue

Une légère tremblote voulue

Un crocodile bien connu avec des 8

Un crocodile bien connu avec des 8

Le même crocodile avec la tremblote

Le même crocodile avec la tremblote

 

Après nous nous sommes dirigés vers le château très éclairé et pas forcément évident à prendre correctement. Voici mes différents essais (sans flash).

P1030237

 

 

P1030276

P1030284

P1030286

Et enfin nous devions prendre une personne en photo tout en gardant le charme des lumières diffusées par les immeubles situés juste derrière le modèle

Le modèle pose bien sagement mais on ne voit pas trop l'arrière-plan

Le modèle pose bien sagement mais on ne voit pas trop l’arrière-plan

Beaucoup trop sombre

Beaucoup trop sombre

Le modèle bouge exprès les mains…

P1030268