Archives

Forbrydelsen

Connaissez-vous la série danoise Forbrydelsen ? (The Killing à l’international).

C’est mon collègue Georges-Henri qui m’en a parlé. Elle a été diffusée en son temps sur Arte (je n’en avais jamais entendu parler). C’est une série policière qui tient extrêmement bien la route tout comme les romans venus de la région nordique.

La première saison comprend vingt épisodes avec à la fin de chacun, un nouvel indice qui relance l’enquête. Une jeune fille est retrouvée morte noyée, violée et violentée. Trois angles sont abordés tout au long des épisodes : celui de la famille de la victime qui gère (ou non) ce deuil, celui d’un homme politique qui fait campagne pour devenir maire de la ville et qui se verra impliqué dans l’affaire et enfin celui de la police et plus particulièrement de la responsable de l’enquête, Sarah Lund, totalement obsédée par son travail.

Il paraît qu’il existe un remake américain mais pas aussi bien. Parce qu’il faut savoir que chez l’oncle Sam on ne regarde pas une série étrangère et encore moins sous-titrée alors que nos “voisins” anglais l’ont vue en v.o. avec les sous-titres et ont adoré. Comme moi. J’ai bien tenté de mettre la version française mais le son était d’une qualité inférieure. J’ai finalement opté pour le danois.

Au début, je pensais que c’était une langue qui ne ressemblait à rien. Les acteurs parlent très vite avec un accent étrange. Puis, avec le temps, j’ai réalisé que c’était en fait la traduction qui laissait aller. Du coup j’ai beaucoup plus tendu l’oreille avant de lire. Et là j’ai réalisé que cette langue avait beaucoup de similitudes avec l’anglais et l’allemand. Au final elle ne doit pas être si difficile à étudier. Par contre j’espère que la saison 2 est mieux traduite. Lorsque j’entends “familié von/r” (je ne sais pas écrire le danois) et qu’il est écrit “l’entourage de” pour moi ce n’est absolument pas pareil. Et quand une femme ne supporte plus le bavardage incessant de sa mère, qu’elle lui crie “Moa” et qu’en français le traducteur opte pour “stop” ça me dérange. Un “maman” (oué j’ai appris un mot danois) suivi d’un point d’exclamation aurait très bien été ou encore un “ça suffit”, “tais-toi” ou même “la ferme”. Mais un “stop” ???

Bref, il fallait bien que je trouve un petit point négatif à cette série pour ne pas faillir à mes habitudes même s’il ne concerne que la traduction 🙂

Sur ce, je vous dis STOP.

 

Advertisements