Archives

Séries, films…

Ce n’est pas encore cette semaine que je vais poster un message un peu plus intellectuel. J’ai huit tonnes de devoirs à rendre et ne suis pas plus motivée que ça. Du coup, je passe mon temps à regarder la télé. C’est pourquoi je vais vous parler des séries qui me plaisent en ce moment.

The OA Je suis tombée dessus par hasard. J’ai commencé à regarder le premier épisode qui ne cassait pas des briques mais comme je devais réviser pour mes examens et que j’étais trop stressée, j’essayais de me vider la tête devant ma télé. Du coup j’ai terminé l’épisode et la fin m’a plu. J’ai alors regardé toute la première saison et c’est sûr que je regarderai la deuxième à sa sortie. Le méchant de l’histoire me plaît bien et j’ai trouvé le concept sympa.

Stranger Things C’est avec un peu de retard que j’ai regardé la première saison de cette série. Pourquoi avec du retard ? Parce que j’en ai énormément entendu parlé cet été. J’étais détendue, pas envie d’allumer ma télé. En revanche, la période des examens était très propice pour me plonger dans les épisodes de cette nouveauté. J’ai bien aimé malgré les monstres (je ne suis absolument pas branchée monstres). Me réjouis de pouvoir regarder la deuxième saison.

Black Mirror Bon là j’ai beaucoup de retard puisque la première saison a été diffusée sur une chaîne anglaise en 2011. Chaque épisode a sa propre trame et ses propres personnages. Aucun lien d’un épisode à l’autre si ce n’est qu’ils dénoncent tous nos comportements face aux progrès technologiques. J’ai terminé la première saison (trois épisodes). Je vais attaquer la deuxième.

The Big Bang Theory OK, là je suis très en retard. Seulement à la deuxième saison alors qu’aux USA la dixième est diffusée (je crois). J’avais déjà vu deux ou trois épisodes et allez savoir pourquoi, j’ai décidé tout d’un coup de tous les visionner. C’est léger et sympa. Une chose m’agace parfois : la voix de canard de l’acteur qui joue Leonard.

How to get away with murder La troisième saison est en cours de diffusion aux USA. Le début était sympa mais là ça s’éternise sur l’emprisonnement de Annalise. J’espère que ça va bouger (faut que je vérifie s’il y a eu un épisode cette semaine).

This is us J’ai beaucoup aimé le début de cette nouvelle série diffusée actuellement aux US. Le dernier épisode m’a laissée un peu sur ma faim. Il faut attendre la semaine prochaine pour la suite.

Quant au cinéma, j’espère que l’année 2017 me réservera de meilleurs moments que 2016 où je n’ai pas eu de véritable coup de coeur. J’ai débuté cette année avec Collateral Beauty que j’ai bien aimé. J’ai enchaîné avec Lalaland que je n’ai pas du tout, mais alors pas du tout aimé. C’était long (2h10) et j’ai hésité plus d’une fois à sortir avant la fin. Puis aujourd’hui j’ai été touchée par ce film :

mv5bmjq1njm3mtuxnv5bml5banbnxkftztgwmdc5mty5ote-_v1_ux182_cr00182268_al_

Tu ne tueras point (Hacksaw Ridge) le nouveau film dirigé par Mel Gibson avec Andrew Garfield qui campe un jeune homme qui s’engage dans l’armée mais refuse de toucher une arme. Je n’ai pas vu le temps passer malgré les 2h20, même si j’ai dû aller faire une pause pipi durant la séance. Magnifique. Prenant. Beau. Emouvant… Voilà un film qui m’a bien remuée et c’est ça que j’aime au cinéma.

Et pour terminer en musique je vous propose le nouveau single de Depeche Mode sorti aujourd’hui, Where’s the Revolution

En vrac

J’apprends actuellement à créer un site internet. Je découvre avec joie de nouveaux mots ou abréviations comme MySQL, FTP, PHP, Filezilla,etc… C’est sympa.

**********************

Je tente de faire taire mon chien qui aboie de plus en plus et j’ai horreur de ça. J’ai lu qu’il fallait d’abord maîtriser l’aboiement sur commande avant de passer au silence. Le problème est que j’ai dû louper une étape puisque lorsque j’ordonne à Wally d’aboyer, ce dernier se tait !

**********************

Je crois qu’après un mois, ma toux se calme. Je viens de passer ma première nuit sans me réveiller pour tousser. J’espère continuer sur cette voie.

**********************

Je suis allée voir un navet au cinéma dernièrement. Tellement nul que je ne me souviens même plus de quoi il s’agit ! Après recherches j’ai retrouvé le titre Duo d’Escrocs avec Emma Thompson et Pierce Brosnan. A éviter.

**********************

Dans un autre genre, j’ai loué Saving Mr Banks (Dans l’ombre de Mary) avec toujours Emma Thompson et Tom Hanks. J’ai adoré ! Très beau film.

**********************

Je reste dans les films avec Cloud Atlas et Tom Hanks. Je suis déçue, je n’ai rien compris !

**********************

Under the Dome a repris aux USA et pour l’instant, après trois épisodes, je suis toujours accro. Amazing Race Canada a également repris et cette fois-ci la course part à l’étranger. Je ne supporte pas l’équipe des deux mecs en couple. Ils sont détestables et suis triste pour le couple qui a dû abandonner sur blessure.

**********************

Je termine en musique avec The Chamber interprété par Lenny Kravitz qui me plaît bien et surtout Kill and Run par Sia du film The Great Gatsby que j’ai adoré (il faudrait que je relise le livre).

 

The Wire

Guillaume m’a prêté une série Sur Ecoute ou The Wire en vo. Série diffusée sur la chaîne américaine HBO de 2002 à 2008. “Elle est trop géniale il faut absolument que tu la regardes”. Comme je ne voulais pas voir The Killing qu’il m’avait prêtée et que j’ai finalement adoré je me suis alors laissée tenter.

J’ai regardé le premier épisode et j’ai trouvé le tout extrêmement glauque. La saison traite du milieu de la drogue dans la ville de Baltimore. En revanche j’ai enrichi mon vocabulaire de “Fuck off you little piece of shit”, “Yo dirt bag” et j’en passe. Evidemment lorsque j’ai croisé Guillaume le lendemain je lui ai dit ce que je pensais de sa série trop géniale” : “Fuck ta série !” Non décontenancé par ma sortie, il m’a poliment conseillé de ne pas abandonner après un seul épisode.

J’ai donc regardé le deuxième et enchaîné directement sur le troisième. J’étais frustrée de ne pas pouvoir me lancer dans le quatrième mais il était tard. Pis le week-end approchait, avec beaucoup de pluie d’annoncée. J’avais donc deux jours entiers pour me faire la série.

Parce que finalement oui elle est glauque mais uniquement parce qu’elle représente une triste réalité. Aucune paillette ni jolie histoire d’amour pour masquer l’horreur qui se déroule un peu partout dans le monde. Mais j’ai fini par m’attacher au petit flic qui croit en un monde meilleur (et surtout en lui-meme) malgré les nombreuses embuches.

Le monde est pourri, les hommes véreux sont légions mais un maigre espoir existe encore (sans aucune morale à deux balles). Au final c’est donc effectivement une série trop géniale.

Le site officiel de la série : http://www.hbo.com/the-wire/index.html

Forbrydelsen

Connaissez-vous la série danoise Forbrydelsen ? (The Killing à l’international).

C’est mon collègue Georges-Henri qui m’en a parlé. Elle a été diffusée en son temps sur Arte (je n’en avais jamais entendu parler). C’est une série policière qui tient extrêmement bien la route tout comme les romans venus de la région nordique.

La première saison comprend vingt épisodes avec à la fin de chacun, un nouvel indice qui relance l’enquête. Une jeune fille est retrouvée morte noyée, violée et violentée. Trois angles sont abordés tout au long des épisodes : celui de la famille de la victime qui gère (ou non) ce deuil, celui d’un homme politique qui fait campagne pour devenir maire de la ville et qui se verra impliqué dans l’affaire et enfin celui de la police et plus particulièrement de la responsable de l’enquête, Sarah Lund, totalement obsédée par son travail.

Il paraît qu’il existe un remake américain mais pas aussi bien. Parce qu’il faut savoir que chez l’oncle Sam on ne regarde pas une série étrangère et encore moins sous-titrée alors que nos “voisins” anglais l’ont vue en v.o. avec les sous-titres et ont adoré. Comme moi. J’ai bien tenté de mettre la version française mais le son était d’une qualité inférieure. J’ai finalement opté pour le danois.

Au début, je pensais que c’était une langue qui ne ressemblait à rien. Les acteurs parlent très vite avec un accent étrange. Puis, avec le temps, j’ai réalisé que c’était en fait la traduction qui laissait aller. Du coup j’ai beaucoup plus tendu l’oreille avant de lire. Et là j’ai réalisé que cette langue avait beaucoup de similitudes avec l’anglais et l’allemand. Au final elle ne doit pas être si difficile à étudier. Par contre j’espère que la saison 2 est mieux traduite. Lorsque j’entends “familié von/r” (je ne sais pas écrire le danois) et qu’il est écrit “l’entourage de” pour moi ce n’est absolument pas pareil. Et quand une femme ne supporte plus le bavardage incessant de sa mère, qu’elle lui crie “Moa” et qu’en français le traducteur opte pour “stop” ça me dérange. Un “maman” (oué j’ai appris un mot danois) suivi d’un point d’exclamation aurait très bien été ou encore un “ça suffit”, “tais-toi” ou même “la ferme”. Mais un “stop” ???

Bref, il fallait bien que je trouve un petit point négatif à cette série pour ne pas faillir à mes habitudes même s’il ne concerne que la traduction 🙂

Sur ce, je vous dis STOP.