Brainstorming

On se met autour d’une table, chacun balance ses idées que l’on peut ensuite reprendre et moduler à son goût et voilà une bonne séance de brainstorming…ou pas. Autant dire que j’ai toujours détesté ces séances où il faut trouver des idées/solutions. Une grosse perte de temps, et la science me donne raison.

Mais pourquoi fait-on ses séances à la con ? Parce que plus on est de fous plus on rit c’est “prouvé” que si on se retrouve à plusieurs autour d’une table pour trouver des idées trop géniales, non seulement on va avancer plus vite mais en plus, les idées seront bien plus brillantes. Donc les entreprises adorent le brainstorming. Ah la joie de ces réunions sans fin entre grands cerveaux qui vont permettre à la boîte d’avancer. (Vous sentez à quel point je n’aime pas ?).

Alors la science a prouvé qu’en fait, le brainstorming n’est absolument pas productif et que tout au plus, il peut être utile pour la cohésion du groupe ou aider des gens à se sentir bien. Car ce que les chercheurs ont trouvé de positif c’est que les personnes qui ressortent de ces séances se sentent sûres d’elles car elles ont apporté plein d’idées pour le bien de leur compagnie, de leur équipe. Elles sentent bien leur appartenance à une équipe. Voilà, c’est tout !

Pourquoi le brainstorming n’est pas productif ? Parce que les groupes ne profitent pas du surplus de ressources à disposition (Taylor, Berry and Block, 1958). Quand on a une idée en tête, on ne va entendre que ce qui va dans notre sens et si on possède des renseignements qui peuvent valider l’idée d’un autre qui ne correspond pas à ce que l’on souhaite, on va se taire.

Parce que les groupes ne génèrent pas plus d’idées que des individus seuls dans leur coin (Diehl and Stroebe, 1990). Comme quoi, si on doit chercher des idées, on est tout à fait performant dans notre petit bureau, seul devant son écran d’ordinateur. Pas besoin de se taper deux heures de séances soporifique.

Le comble ? On aurait même de bien meilleures idées seul qu’en groupe ! (Diehl & Strobe, 1987).

J’en viendrais presque à regretter de ne plus avoir ce genre de réunion car alors j’aurais pu m’y rendre et faire remarquer aux organisateurs que l’idée d’un brainstorming était ridicule car il est scientifiquement prouvé que ça ne fonctionne pas. En plus de casser les pieds à mon chef, je me serais senti bien puisqu’apporter des idées en groupe donne une impression subjective que notre performance est bien plus élevée que la réalité (Paulhus et al, 1993).

Et pour terminer en musique je vous propose un vieux truc de Starsailor All the Plans

Advertisements

Mes petits visiteurs

Cette année, j’ai installé une petite mangeoire pour les oiseaux. Au début, j’étais très déçue car aucun piaf ne venait. Puis, un petit rouge-gorge curieux est venu goûté les graine déposées par mes soins. Sur le paquet il est noté que j’allais attirer toutes sortes d’oiseaux, or, je n’avais que mon rouge-gorge.

P1060693

Un jour j’ai réalisé que parfois il était grassouillet, parfois non. J’ai donc compris que ses amis venaient également se nourrir. J’étais toute contente. En plus, contrairement à mes craintes, ils ne me font aucune cochonnerie.

P1060700

La mésange qui squatte mon store a fini par oser venir picorer.

P1060725

Mésange planquée pour la nuit dans le caisson de mon store

La mésange, elle, est une cochonne. Toutes les graines qui ne lui plaisent pas, elle les prend et les éjecte de la mangeoire. J’en ai plein partout. Heureusement, mes jolis rouge-gorges viennent nettoyer.

P1060708

Et pour terminer en musique je vous propose Alain Manaranche avec Les Oiseaux sans ailes

Un p’tit air de liberté…mais pas pour toi !

Je suis horrifiée en lisant les commentaires liés à un article sur les trains qui vont être autorisés à circuler en Suisse mais ne sont pas adaptés aux handicapés. Vous trouvez l’article ici..

Florilège de ces gens qui le précisent bien, respectent profondément les handicapés (je crois que je vais aller vomir) :

Je comprend les Handicapés ayant de la difficulté à monter parfois à bord du train, mais ils peuvent aussi demander de laide à dautre voyageurs je pense et les trains sont quand même vraiment de mieux en mieux… regarder en Inde ou ailleurs je sais pas franchement la Suisse est top pour sa alors on va pas continuer d interdire de rouler des nouveaux trains pour une minorité… sans être méchant mais juste.

et….quoi encore ?

faisons preuve d’un minimum de logique. Avec tout le respect que j’ai pour tous les handicapés, il n’est tout simplement pas envisageable de leur assurer partout et en toutes circonstances un accès. Ne peuvent-ils se contenter de pouvoir accéder au niveau du bas ? Que veulent-ils encore ? L’accès au sommet de la plus haute tour d’une cathédrale ? Ou encore aux télécabines 4 places ? Cet excès de revendication rend les responsables de leur l’association peu crédible !

Question

Suis-je le seul à ne JAMAIS avoir vu une seule personne en chaise roulante prendre le train ? La mesure d’interdir la circulation me semble légèrement exagérée. Avec tout mon respect pour ces personnes bien entendu.

efficacité

Il coûte beaucoup moins cher aux CFF d’offrir un accompagnant aux 3 personnes en chaise roulante qui prenne le train 2 fois par année plutôt que de modifier tout les trains pour toute la Suisse..

20180308_164721

Ca c’est le train que je prends matin et soir. Alors effectivement, je ne vois jamais de handicapés monter dedans, tout simplement parce que c’est impossible. Et demander de l’aide à d’autres voyageurs ? C’est déjà casse-gueule quand on est valide et de plus, je pense que le passage est trop étroit pour une chaise roulante.

Et aujourd’hui, je n’ai pas envie de terminer en musique…

Jour de Neige

Aujourd’hui j’ai pris congé et il se trouve que ça tombe bien. En effet, il a bien neigé cette nuit et il paraît que c’est le gros caca avec les transports en commun. Je suis bien chez moi.

Pourquoi j’ai pris congé ? J’avais envie. Rien de prévu. Du coup, se pose la question de quoi faire de cette journée. Des occupations, j’en ai plusieurs en tête mais laquelle choisir?

20180301_084738.jpg

Je peux avancer dans mes lectures 8 et 9 (je parlerai des 6&7 une autre fois).

Je peux étudier ou finir mon devoir sur le métier d’étudiant, devoir que je trouve extrêmement pénible.

20180301_084639

Je peux jouer aussi. J’ai dépoussiéré le premier jeu que je compte enfin terminer ou alors avancer dans le nouveau, à droite…

J’ai également le dernier épisode de la dernière saison d’Engrenages à regarder. C’est Valérie qui en parlait et je lui répondais que je trouvais cette série un peu violente. Finalement, je l’adore. Oui, certains personnages sont de la méchanceté à l’état pur et ça me stresse donc je me rappelle régulièrement qu’il s’agit de comédiens…

20180301_084715

Il y a également la possibilité de rester vautrée dans mon canapé, écouter des deux CD tout en regardant tomber la neige.

J’hésite….

Et pour terminer en musique je vous propose Romain Humeau avec Quixote

Rêvasser

Les cours ont repris depuis deux semaines déjà. Ce semestre j’étudie les techniques d’entretien et la psychologie des organisation & du travail. Je vous parlerai probablement  de ce cours prochainement.

Comme c’était encore assez calme, j’en ai profité pour continuer à lire. Alors mon 3e livre est celui-ci :

20180130_190418.jpg

J’ai trouvé super intéressant. C’est un historien qui nous raconte l’histoire de l’humanité avec plein d’anecdotes. J’en avais vaguement entendu parlé puis j’ai lu une interview de Tom Hanks ICI qui m’a donné envie et peu de temps après, j’entendais Frédéric Lopez en parler ICI, également en termes élogieux (il parle aussi d’un documentaire qu’il faut absolument que je regarde). Ça reste un livre d’histoire et non un roman donc si vous n’aimez que les romans…passez votre chemin, vous allez vous ennuyer. Le seul passage qui m’a un peu ennuyée, c’est lorsqu’il parle de la période du capitalisme. On connait et c’est pas rose. Il parle également du futur proche et ça fait peur. Pour l’anecdote, je l’ai acheté en anglais parce qu’en français, “la version poche n’est pas prévue pour l’instant” selon la libraire et que le bouquin coûte CHF 38.-. En anglais j’ai payé CHF 17.- et la suite est déjà sortie en poche. Je vais donc aller me le procurer.  Il y parle de l’humanité de demain.

 

Pour mon 4e livre, j’ai choisi Henning Mankell. J’aime beaucoup cet écrivain, décédé en 2015. J’adore sa façon de dépeindre ses personnages et sa Suède natale. Ce bouquin est dans la lignée des Kurt Wallander. Un pyromane et un suspect qui se trouve être le personnage principal. C’est vite lu et on passe un bon moment.

20180205_095914.jpg

Mon 5e livre de cette année est Pierre Lemaître. J’avais adoré Au revoir Là-haut et ce livre est la suite. On peut très bien lire ce roman sans avoir lu le précédent. J’aime l’écriture de cet auteur et l’histoire me fait penser aux épopées de Alexandre Dumas que j’aime beaucoup. Voilà donc encore un livre que je vous conseille.

20180209_150639.jpg

J’avais commencé Billie de Anna Gavalda mais je me suis arrêtée à la moitié du bouquin. Je n’aimais pas l’écriture.

La masse de travail pour mes cours va prendre l’ascenseur mais j’espère pouvoir garder le rythme pour mes lectures. Je lis généralement dans les transports publics quand je rentre le soir (le matin je somnole) et durant le week-end. J’ai acheté déjà quatre livres et ma soeur m’en a offert deux. Plus ma pile à lire qui date de mathusalem et qui n’a absolument pas baissé d’un iota depuis des années…j’ai l’embarras du choix.

Et pour terminer en musique je vous propose Amandine Bourgeois avec On ira voir la mer

Ma résolution 2018

J’ai pris une résolution pour 2018. Non, pas de pluriel, c’est normal. Pour l’estime de soi, il faut se fixer des objectifs atteignables. Donc une résolution, et facile de surcroît. Quoi donc ? J’ai décidé de lire douze livres dans l’année, soit un par mois, quel que soit le genre ou le nombre de page. Un livre…par mois.

Dis comme ça, ça paraît ridicule. Parce que j’aime lire et que je lis vite. Mais, j’ai constaté depuis un ou deux ans, que mon rythme avait drastiquement baissé.  Je lis énormément de documents ou de livre en lien avec mes cours mais quasiment plus rien en dehors. Du coup, je me suis fixé un petit objectif. Si ça se trouve, j’aurai lu mes douze bouquins à fin mars déjà, peu importe. Le but c’est de me remettre à la lecture pour le loisir.

2018-01-01 09.44.41.jpg

Avant de commencer, j’ai décidé de terminer les quatre livres ci-dessus, débutés depuis longtemps pour la plupart. Le Alexandre Jollien je l’ai reçu à Nöel et je l’ai lu d’une traite. Beaucoup de passages m’ont interpellée et j’aime ça. Je ne peux pas vous citer deux ou trois lignes, j’ai déjà prêté le livre plus loin.

Le  Martin Miller j’ai mis du temps à rentrer dedans. Au début, j’ai juste pensé que c’est un déversoir de haine à l’encontre de sa mère. Puis il explique beaucoup de choses et au final, j’ai trouvé le tout intéressant. Du reste, ça m’a même aidée à comprendre une attitude que j’avais envers quelqu’un et du coup, j’ai pu la changer (mon attitude).

Le Jack London était divertissant. Le héros de l’histoire se plaît à rappeler encore et encore la supériorité de sa race d’homme blanc, blond aux yeux bleus. C’est un peu choquant et ça fait peur de réaliser que certains remettent ça au goût du jour.

Le livre de la méditation, je l’ai commencé il y a plus de trois ans. J’ai lu un chapitre…et l’ai laissé prendre la poussière. Je l’ai ressorti récemment et je crois que je vous en parlerai dans un message plus détaillé.

Une fois ces quatre livres terminés, j’ai attaqué celui de Janvier.

Unknown.jpeg

Je l’ai commencé juste après mes examens. Autant dire que j’étais épuisée et que j’ai mis du temps à comprendre ce que je lisais. Je ne suis pas sûre que ce soit à classer sous roman. C’est une histoire prétexte pour raconter l’assassinat des deux frères Kennedy. Intéressant, même si je me suis passablement ennuyée.

2018-01-19 18.23.56.jpg

J’ai enchaîné Février avec une histoire d’Agatha Raisin. J’ai vu plusieurs personnes lire de ces histoires donc j’ai tenté le coup. Alors ? Cucul la praline… J’ai trouvé l’intrigue sans plus et surtout très mal écrite. Les descriptions des personnages et autres lieux sont très succinctes et les dialogues plutôt plats. L’avantage, ça se lit vite. Je vais le conseiller à ma collègue qui s’ennuie et cherche un livre simple à lire car elle n’aime pas lire.

J’ai déjà commencé Mars. Excellent bouquin de près de cinq cent pages et qui n’est pas un roman…

Et pour terminer en musique un nouveau single de Franz Ferdinand Always Ascending. Me réjouis, l’album va bientôt sortir.

Processus mentaux

Je vais vous parler des processus qui se passent dans notre cerveau. Lisez la phrase suivante :

Le triangle est au-dessus du carré

Voici une image

Capture d_écran 2018-01-14 à 18.24.57

Des chercheurs ont observé le temps mis par le cerveau avant qu’un participant appuie sur un bouton “vrai” ou “faux”. Ils ont remarqué que les phrases affirmatives demandent moins de temps. Les VP sont plus rapides que les FP.

VP vrai positif : Le triangle est au-dessus du carré
FP faux positif : Le carré est au-dessus du triangle.

Les phrases négatives demandent plus de réflexion :

VN vrai négatif :  Le Triangle n’est pas en-dessous du carré
FN faux négatif : Le Triangle n’est pas en-dessus du carré

Ce que les chercheurs ont également découvert c’est que tout le monde ne passe pas par les mêmes processus pour traiter l’information :

  • La majorité des personnes va lire la phrase. Dès qu’elle voit l’image, elle transforme ce qu’elle voit en texte “le triangle est au-dessus du carré” et compare cette phrase avec celle donnée au départ. Une fois la comparaison effectuée, les personnes peuvent alors appuyer sur le bouton de réponse. MAIS
  • Un nombre plus restreint de personnes vont lire la phrase…et imaginer ce que cela représente. Lorsqu’elles voient alors l’image, elles comparent cette dernière avec la représentation mentale qu’elles ont faite et peuvent alors répondre.

J’ai remarqué que lorsque je dois rentrer un code à quatre chiffres sur mon écran, je ne lis pas ce code, je tape sur les chiffres qui correspondent sur mon clavier. Même dessin. Lorsque je suis fatiguée ou peu concentrée, je vais lire dans ma tête ce code avant de le taper. Et enfin, si je dois absolument retenir ce code, je vais bien prendre le temps de le regarder ET le lire dans ma tête afin d’être sûre de ne pas me tromper lorsque je le tape.

Selon Reuchlin, nous possédons toutes les possibilités en nous. Il parle de vicariances et explique ce principe avec des canards. Lors de grands trajets, les canards volent. Pour de petits trajets, ils marchent. Pour des trajets intermédiaires, chacun utilise sa façon préférée pour se déplacer. Certains marchent, d’autres volent, il y en a qui flottent et enfin quelques uns choisissent de plonger et nager sous l’eau. Certaines techniques sont plus efficaces/rapides que d’autres. Ce principe est le même pour le traitement de l’information chez l’homme, à savoir quelles techniques vont être utilisées ce qui pourrait expliquer les différents niveaux d’intelligence. Je trouve ça vraiment très intéressant.

Et pour terminer en musique je vous propose un vieux REM que je viens de découvrir…Begin the begin