Tag Archive | Antidépresseurs

Effets secondaires

Je vais bien, tout va bien…

Mes derniers signes de dépression datent de février dernier selon ma psy. Psychothérapeute que j’ai consultée 27 fois. Je le sais car nous avons fait le point lors de ma dernière visite à son cabinet. Eh oui, ma thérapie est terminée. C’est bien dommage car une fois que les choses s’améliorent, je me rends compte que le monde de la psychothérapie est un monde plein de mystères et j’aurais volontiers continué à apprendre de nouvelles techniques pour faire face aux problèmes quotidiens. Mais je crois que là j’entre plutôt dans la psychanalyse.

Je ne prends plus d’antidépresseurs. J’ai diminué le dosage petit à petit et voilà deux jours que j’ai terminé. La psy m’avait prévenue que je souffrirais peut-être des mêmes effets secondaires que lorsque j’ai débuté le médicament. J’ai pensé que ce ne serait pas le cas. Or après une semaine, j’ai ressenti les premiers symptômes : des nausées. Pas très agréable mais comme je sais que ce n’est que du temporaire, je m’en suis accommodée. J’ai à nouveau eu des spasmes dans les jambes. C’est très énervant quand on somnole. Mais là également, ça s’est vite calmé. Mon ventre a refait des siennes, ventre qui me pousse à aller très rapidement aux toilettes. C’est en train de se calmer…

Depuis trois jours je souffre de somnolence. Je ne me souvenais pas de ce symptôme. Il faut dire que je n’étais qu’une zombie prostrée sur mon canapé à l’époque donc ça ne changeait rien à mon état général. A présent que je vais bien, c’est plus ennuyeux. Je pourrais dormir toute la journée (et la nuit).

Un autre symptôme qui lui me quitte enfin, c’est mon corps en ébullition permanente. Je recommence à être frileuse. Je reporte des chaussettes le soir et me balade avec une petite jaquette. Oh, j’ai encore quelques bouffées de chaleur, mais elles diminuent gentiment.

Une amie m’a demandé si je ressentais des baisses de moral puisque je ne prends plus de médicaments. La réponse est heureusement non. Le cerveau fait très bien son travail, il gère la sérotonine tout seul, sans aide !

Je suis guérie…

La reprise

Après trois mois et demi d’arrêt de travail, la reprise à mi-temps approche à grands pas. Enfin, normalement puisqu’un médecin estime que c’est trop tôt et l’autre pas. J’avoue que maintenant que je vais mieux, je commence à tourner en rond à la maison.

D’accord, je n’ai toujours pas retrouvé un cerveau aussi vif qu’avant. Encore ce week-end, j’acceptais de signer une pétition. J’étais un peu perdue devant la feuille à compléter alors qu’il suffit de noter son nom, prénom et signer. Heureusement, je crois que mon temps d’hésitation n’est pas visible mais moi je le ressens bien car durant cette fraction de seconde, tout un discours a lieu dans ma tête.

J’ai toujours des problèmes de mémoire. Par exemple je regarde le programme télé du jour (ça ne me sert à rien de regarder les jours suivants puisque je vais tout oublier). Je vois Zone interdite et je lis le sujet. Chouette ça a l’air sympa. À l’heure dite j’allume ma télé mais suis incapable de me souvenir du sujet, juste que je me suis dit « chouette ». Au moment où j’écris ce message, soit le lendemain, je ne sais plus ce que j’ai vu. Je réfléchis….et ça revient enfin. C’est pénible pour moi qui avais une bonne mémoire.

Comme la reprise est prévue pour la fin de la semaine, je commence à stresser. Je ne dors à nouveau plus (le temps où j’ai retrouvé le sommeil aura été de courte durée). Du coup, je me demande si les antidépresseurs agissent réellement. D’accord je ne suis plus agressive et plus de mauvaise humeur en permanence. Mais après tant de repos ça me semble normal, avec ou sans médicaments. De toute façon demain je vois mes médecins et je me demande si je ne vais pas me fâcher un peu 😁

Aujourd’hui il fait beau, je vais m’occuper de mes fleurs et profiter du soleil…