Tag Archive | Ben’s brother

Remercier les artistes

J’ai lu un message sur Twitter d’une personne qui indiquait qu’il ne fallait pas oublier de remercier les artistes qui nous apportent du bonheur, qu’on a tendance à ne pas le faire alors que cela leur apporte également du plaisir de savoir que leur travail est apprécié. J’y ai souvent pensé.

Quand j’ai commencé à vraiment lire, vers vingt ans, j’ai débuté avec les romans de Mary Higgins Clark. J’adorais ses romans que je lisais en langue originale et qui me permettaient d’acquérir un bon vocabulaire anglais (aujourd’hui vous ne me faites pas lire ces bouquins, je m’ennuie ferme ou alors le style a bien changé). J’avais envie de la remercier pour tout ce plaisir qu’elle me procurait indirectement. Puis il y a eu John Grisham, Jeffrey Archer et Patricia Cornwell. Je n’ai jamais écrit à aucun d’eux et ne les lis plus aujourd’hui. En revanche, je pourrais écrire à Jon Ronson et lui indiquer à quel point je passe un bon moment avec ses livres. J’aime les problématiques qu’il soulève, sa façon d’aborder ses sujets avec tous les détours qu’il emprunte et surtout, ce petit côté humoristique lorsqu’il raconte à quel point ses recherches n’atténuent absolument pas ses troubles anxieux, bien au contraire. J’aime son côté humain et non moralisateur.

Côté musique, j’adore les groupes Muse et Bastille. Mais je ne me vois pas leur écrire. Pour leur dire quoi ? Et est-ce bien le groupe que j’aime ou la musique et la voix du chanteur, auquel cas il faudrait contacter l’auteur et le chanteur, une seule et même personne dans ces cas précis. Cher Matt, cher Dan, merci pour ces belles mélodies que vous créez et qui m’accompagnent les jours de peine comme les jours de joie. Lors des jours moroses, vos chansons me permettent de m’évader, de penser à autre chose, de me concentrer sur vos voix qui me touchent me permettent de me reconnecter à mes émotions positives. Durant les jours joyeux, je peux fixer mes souvenirs aux chansons écoutées lors de ces moments précieux et il me suffit de les réentendre pour replonger dans ce bonheur d’alors. Et parfois, sans penser à rien en particulier, j’écoute une de vos mélodies et je prends conscience de la beauté qui m’entoure, je me sens bien. Merci.

Quant au cinéma ou séries, qui contacter ? Les acteurs et actrices ? Est-ce que ce sont vraiment eux qui me font vibrer ? Qu’en est-il des personnes qui ont créé les dialogues ? Et les décors et les costumes ? Et sans un bon réalisateur, le tout peut être mauvais alors qu’avec un bon, nous avons droit à une excellente prise de vue, un jeu d’acteur parfait, des couleurs exceptionnelles, une musique bien adaptée dans un univers splendide.

Ecrire à ces personnes qui m’apportent tant de bonheur ? J’ai l’impression que c’est une attitude de midinette et je me sens ridicule. Alors je n’en fais rien. D’autres le feront sans doute et bien mieux que moi.

Et pour terminer en musique, je vous propose Ben’s Brother avec Let me out