Tag Archive | Bernard Lavilliers

Média sociaux et bien-être

Avec les cours qui ont repris, les devoirs suivent, hélas. Pour les statistiques, avec ma binôme, nous allons travailler sur le lien entre les média sociaux et le bien-être. Du coup, il faut lire plein d’articles pour préparer notre dossier. C’est un sujet qui m’intéresse et pourtant, j’ai tellement de peine à me lancer dans la lecture de ces pages. Pour me motiver, j’ai décidé de vous en parler.

J’ai débuté par un texte qui démontre les bienfaits de Facebook sur la santé ! Quand je pense que j’ai annulé ce truc, je suis complètement à côté de la plaque 😆. En gros, si vous vous sentez seul, vous allez consommer beaucoup d’histoires de vos amis sur le site et vous allez cliquer, aimer et commenter ces histoires. Alors, un ami avec qui vous n’avez pas eu de contacts depuis longtemps, va réagir à ce commentaire et vous aurez donc un lien social. De même, vous pouvez noter sur votre page à quel point vous vous sentez seul, et un ami va intervenir et là encore, un nouveau lien social se crée. Bienvenue dans le monde des bisounours. Ah, j’ai oublié de préciser que deux des auteurs de ce merveilleux article…travaillent chez FB !

Un autre papier dont je n’ai pas encore terminé la lecture (dix pages, c’est trop long), me semble un peu plus sérieux. On peut lire que les gens espèrent que les réseaux sociaux diminuent les effets des événements négatifs de leur existence, ce qui n’est pas le cas. Les émotions ne s’améliorent pas, ce qui peut mener alors vers la dépression. Il faut savoir gérer ses émotions en allant sur internet afin d’éviter une utilisation addictive aux conséquences néfastes. En effet, un usage non contrôlé engendre des émotions négatives qui diminuent le bien-être psychologique et impactent l’environnement familial, professionnel, scolaire.

Un autre point négatif des réseaux sociaux, c’est l’effet de réciprocité. Plus on interagit, plus les gens vont nous répondre et alors, nous nous sentons obligés de réagir à ces réponses. Ce qui peut vite prendre beaucoup de place dans la vie aux dépends d’activités du quotidien.

Il y a également le sentiment d’efficacité qui est touché avec le milieu informatique. Tous ces réseaux sociaux évoluent régulièrement et une personne peut vite se sentir dépassée; Elle doit demander de l’aide pour s’en sortir. Ce qui au départ devait aider les gens à interagir entre eux, peut finir par miner le moral quand la technologie devient trop compliquée : demander de l’aide pour savoir faire fonctionner correctement une application, diminuerait le sentiment d’efficacité de soi et donc augmente les émotions négatives.

Est-ce que le sujet vous intéresse autant qu’à moi ? Je vais continuer mes lectures; il me reste cinq pages à lire (sur les dix) et quatre autres articles avant de rédiger mon devoir…

Et pour terminer en musique, je vous propose Bernard Lavilliers avec Catherine Ringer avec Idées noires. Cette chanson ne vieillit pas. Et c’est pas le groupe Eiffel qui joue ?

 

Publicités

Les p’tits souvenirs

Comme d’hab. les questions viennent de chez Dr CaSo.

Quelles sont les petites choses qui rendent votre vie plus agréable au quotidien?
Ecouter la musique que j’aime.
Pouvoir prendre mon scooter le matin plutôt que devoir attendre un bus bondé. Avec la neige et le gel qui s’installent, c’est raté jusqu’à mi-mars au moins.
Les câlins de mes poilus lorsque le réveil sonne, le ronronnement de mon chat, regarder mon chien dormir le soir.
Les carrés de chocolat que je laisse fondre lentement dans la bouche.
Observer de parfaits inconnus effectuer des actes gentils et dénués de tout intérêt tels que proposer leur aide à quelqu’un de perdu, offrir leur siège dans les transports publics ou tout simplement sourire.

Comment arrivez-vous à vous motiver pour faire les choses que vous n’avez vraiment pas envie de faire mais devez absolument faire?
Je me fixe des temps de travail que j’estime pas trop long. Par exemple, comme j’avais des dossiers à rédiger pour mes examens à Noël et que ça me cassait les pieds, je me suis fixée une heure de travail quotidien. J’arrive à rester concentrée durant ce laps de temps, j’avance bien et si je veux arrêter ensuite, je ne culpabilise pas car j’ai rempli mon quota du jour. Il m’arrive de faire plus, mais si j’en ai marre après 1h, je m’arrête et je suis tranquille jusqu’au lendemain.

A propos de quoi avez-vous changé d’avis, ces dernières années?
Tellement de choses…une psychothérapie et des études en psychologie ça aide beaucoup à regarder la vie sous un autre angle.

En ce qui concerne l’orientation du papier de toilette chez vous, le bout pend-il par-dessus ou en dessous du rouleau?
Je ne savais pas qu’il y avait une façon suisse de le faire ?!?! Pour ma part, il pend par-dessus car je trouve ça plus pratique.

Quelles qualités/faiblesses tenez-vous de vos parents?
Mon papa s’est toujours dénigré et je le bats haut la main dans ce domaine. Ma maman a toujours bien tenu le budget familial et je maîtrise également la chose. Même si je me plains régulièrement de ne pas avoir d’argent, je paie toujours mes factures dans les temps et je ne cumule pas les dettes.

Racontez-moi la première blague qui vous vient à l’esprit.
Ça fait tellement longtemps que je ne raconte plus de blagues que je n’en ai aucune qui me vient à l’esprit.

Et pour terminer en musique je vous propose Bernard Lavilliers avec L’Eté

Photos de nuit

Comme il y avait la pleine lune, j’ai voulu la photographier. Pas en gros plan, ça je sais faire. Non, je souhaitais la prendre en arrière plan. Mais visiblement, ça je ne sais pas faire.

P1060375.jpgP1060359.jpg

Voilà mes premiers essais. Je n’étais pas contente car on ne voit pas qu’il s’agit de la lune. Ça pourrait très bien être le soleil qui se lève (ok, un soleil qui n’éclaire pas beaucoup !). En plus, ça soufflait pas mal et on voit sur la photo du haut que la lune est légèrement allongée. Du coup, j’ai cherché des informations sur le net pour voir ce que je faisais de faux.

P1060451

Ça c’est un essai…après mes recherches. On voit que la lumière de la maison en-bas est très nette mais le haut de ma photo est flou. J’ai tenté de prendre d’autres photos de nuit mais sans la lune, pour vérifier si j’ai juste un problème avec cet astre.

J’ai donc tenté de prendre l’autoroute et je suis assez satisfaite du résultat, même si une fois chargées sur WordPress, mes photos ne donnent pas grand chose (je voulais vous montrer les étoiles, dont la Grande Ourse photographiée hier soir, mais on ne voit que du noir !).

P1060430

J’ai pris mon quartier en photo et là aussi, je suis satisfaite du résultat sauf quand j’agrandis l’image et que je vois tous les défauts.

Je suis allée me coucher en me disant que je ratais quelque chose. Mon cerveau a travaillé, travaillé, et moi j’ai mal dormi. A 3h30, ayé, j’ai compris. Sur les deux premières photos de lune, j’avais l’AutoFocus d’enclenché. Sur les autres je l’ai enlevé…et j’ai oublié de bien faire ma mise au point. Parce que pour la photo de mon quartier, j’ai bien commencé la mise au point, même si je ne savais pas trop ce que je faisais (en gros, je ne savais pas que j’étais en train de faire une mise au point). Mon cerveau a compris durant la nuit. C’est pourquoi sur la dernière photo de la lune, la lumière de la maison est nette. Sans le comprendre, j’avais bien réglé l’appareil sur cette partie de l’image.

Du coup, ce soir je retourne tenter de dompter la lune. Mais cette fois-ci sans le chien, que j’avais serré contre moi, dans ma veste, pour le réchauffer. Pas pratique de n’avoir qu’une main de libre. Et je vais prévoir des chaussures plus épaisses…et des gants.

 

Et pour terminer en musique je vous propose Bernard Lavilliers et ses Croisières méditerranéennes.  Je vous conseille d’écouter son dernier album « 5 Minutes au Paradis » que je trouve très agréable.