Tag Archive | Calogero

Lectures 2020 : 12, 13 & 14

20200315_1621585392192823871348457.jpg

A la bibliothèque mes mains ont choisi un roman de Zadie Smith The Autograph Man. Je n’ai pas aimé et ai peiné à le terminer. Je pourrais résumer en disant que nous suivons les vicissitudes d’un jeune homme proche de la trentaine, qui passe son temps à fumer des cigarettes, des joints et à picoler. Je pense que c’est un poil réducteur mais c’est comme ça que je l’ai perçu. De plus, j’ai rencontré des difficultés à comprendre le texte : trop de vocabulaire que je n’ai jamais vu ou d’expressions typiquement anglaises dont j’ignore la signification.

20200326_1106392061104106852397235.jpg

Cela faisait longtemps que je voulais lire l’histoire de Martin Pistorius dont j’avais entendu parler je ne sais plus où. Sans doute aux cours. Puis j’étais tombée sur cet épisode du podcast Invisibilia qui parlait de cette histoire (Locked-in Man). Et à nouveau je souhaitais lire cette incroyable histoire. Voilà qui est enfin fait. Martin Pistorius a une maladie dégénérative très rare qui vont faire dire aux médecins qu’ils sont face à une mort cérébrale. Les parents de Martin gardent espoir et le placent en institut. Quelques années plus tard, Martin reprend peu à peu conscience…mais son corps ne montre aucune réaction. Il est incapable de communiquer le moindre signe de vie. Cela va durer plusieurs années jusqu’à ce qu’une aide-soignante se dise que les regards qu’elle perçoit ne sont pas juste des réflexes mais qu’une conscience se trouve bien derrière. Super émouvant.

20200306_1738305470081798787173917.jpg

Susannah Cahalan The Great Pretender (n’est pas encore traduit en français à ma connaissance). L’auteure, journaliste, a une maladie auto-immune. Avant que des médecins découvrent cette dernière, Susannah a été diagnostiquée Schizophrène. Elle en a souffert et comme elle le dit dans le livre, heureusement que quelqu’un est allé au-delà de ce diagnostique. C’est pourquoi elle se demande combien de personnes se voient attribuer un mauvais diagnostique et les traitements qui vont avec. Ses recherchent la mènent vers l’étude de David Rosenhan datant du début des années 70 où sept personnes saines se sont fait interner dans divers hôpitaux psychiatriques en déclarant de faux maux. Dès le lendemain de leur admission, elles ont arrêté de prétendre être malades et ont tenté de sortir de l’hôpital par leurs propres moyens, c’est-à-dire réussir à convaincre les psychiatres qu’elles étaient saines d’esprit. L’auteure se passionne par cette étude et se lance à la recherche de ces pseudopatients. Au fur et à mesure de ses recherches, des incohérences concernant cette fameuse étude apparaissent. J’ai trouvé le livre très intéressant.

Et pour terminer en musique, je vous propose Calogero avec On fait comme si

Deux choses

Je parlais cette semaine du manque de médicaments à disposition dans les pharmacies. Depuis, j’ai lu un article du NY Times (https://is.gd/Ky3klV) qui parle de cette problématique en lien avec l’aviation. Aux Etats-Unis, je ne sais pas ce qu’il en est ailleurs, les avions sont tenus de voyager avec cinq médicaments à bord qui permettent de soulager plusieurs problèmes graves qui pourraient survenir durant un vol tel un choc anaphylactique. Or, dû à un manque de stock, de nombreuses lignes voyagent de plus en plus sans lesdits médicaments de façon tout à fait légale puisque depuis 2016, des exceptions ont été autorisées pour quatre ans. Il semblerait que la crise des médicaments  soit vraiment importante et passée sous silence.

*****

Je l’ai déjà dit ici je crois, je suis totalement démotivée pour mes cours. Déjà en juin, j’ai eu beaucoup de peine à réviser pour mes examens; j’avais l’impression que rien ne rentrait dans mon petit cerveau les rares fois où je trouvais le courage de me plonger dans mes notes. Et pourtant… Cela fait bientôt deux mois que les cours ont repris et je me contente du strict minimum. J’essaie de rendre mes devoirs (notés) après deux semaines, histoire d’avoir la troisième entièrement libre. Pourtant, cette semaine, j’ai décidé qu’il fallait absolument que je me mette à travailler sur mon mémoire. J’ai regardé la pile de documents sélectionnés que je dois lire. Pour ne pas prendre peur, j’ai choisi de lire un document par jour, j’ai amplement le temps. Lundi soir, je n’avais rien lu. J’ai revu mon planning : un document par semaine. J’ai choisi le plus long comme ça se sera plus facile ensuite. Nous sommes vendredi, je ne l’ai pas terminé et il est au boulot. Je vous ai dit le sujet de ces articles ? La motivation…

*****

Oh et la série The Good Place a repris (dernière saison 😢) avec un nouvel épisode disponible chaque vendredi sur Netflix 📺.

Et pour terminer en musique, je vous propose Calogero du temps où je l’aimais bien avec Le Saut de l’Ange

Lecture 2018 / Résolution 2019

20181227_152001.jpg

Je voulais atteindre 36 livres pour 2018 et j’ai réussi grâce à cette dernière lecture Le Livre du Hygge de Meik Wiking. Je l’avais reçu à Noël l’année dernière ou il y a deux ans. Après avoir parcouru une vingtaine de pages, il avait très vite rejoint ma pile à lire, je nie sais plus trop pourquoi. Je l’ai donc dépoussiéré et lu en entier cette fois-ci. En gros, ça explique comment font les danois pour atteindre le bonheur assez facilement. Il y a de belles images, on se sent dans un petit nid douillet le temps de parcourir ce livre qui reste malgré tout un poil répétitif. J’ai retenu qu’il fallait surtout des bougies, des bonnes couvertures, de la nature et surtout rien d’électronique !

J’avais pris la résolution de lire au moins douze livres cette année pour me forcer à me replonger dans des bouquins pour le simple plaisir de la lecture. J’ai très vite atteint mon objectif alors j’ai continué puisqu’en fin de compte, c’était surtout lire régulièrement que je visais. Je suis finalement arrivée à une moyenne de trois livres par mois en sachant que durant une période, j’ai quand même laissé tomber toute lecture. Et pourtant, que ça fait du bien de s’évader lorsque l’histoire est intéressante et l’écriture soignée…

Du coup, cette année je me fixe l’objectif de rester à au moins 36 livres ! Si je n’y parviens pas ce n’est pas grave, l’essentiel étant de me rappeler que lire me fait du bien.

Et pour terminer en musique je vous propose Calogero du temps où je l’aimais bien avec Le Saut de l’ange

Cinq fruits par jour

Cet été, l’agriculteur de mon village m’avait proposé d’aller cueillir des cerises. Il m’avait même indiqué où se trouvaient les meilleures. Ça faisait des années que je n’avais pas autant mangé de ces fruits-là. Pour le remercier, je lui avait préparé des cupcakes qu’il m’a dit avoir appréciés. Il va falloir que je me remette aux fourneaux car cette fois-ci, il m’a invitée à aller me servir de pommes, mirabelles et pruneaux. J’y suis donc allée et il n’y a pas à dire, les fruits c’est bons (même si pour l’instant j’ai fait l’impasse sur les pommes alors qu’il faudrait que j’aille en cueillir pour préparer une bonne tarte).

 

Et pour terminer en musique je vous propose Calogero avec Je joue de la musique. Je trouve la mélodie sympa mais si les paroles m’horripilent…

Mon Paléo 2015

Cette année le Paléo Festival de Nyon fêtait ses 40 ans et j’ai décidé de m’offrir deux soirées. Pour ceux qui ne le savent pas, le Paléo est le plus grand festival open-air d’Europe et il est situé à dix minutes de chez moi.

J’ai pris des billets pour le mercredi afin de voir Calogero et le dimanche pour Etienne Daho. Entre temps j’ai fait la découverte de Pierre Lapointe et j’attendais avec impatience le mercredi pour pouvoir l’écouter en vrai.

20150722_175337

20150722_175533

20150722_175137

Les images ci-dessus ont été prises avant la pluie. Oui, parce que les canicules se sont terminées le mercredi soir aux alentours de 19h par de puissants orages stationnaires !

20150722_185610

Le terrain s’est alors transformé en une énorme flaque de boue !

20150723_011858

J’ai quand même assisté au concert de Pierre Lapointe et j’ai adoré malgré l’acoustique détestable. En effet, il chantait avec juste son piano pour accompagnement et nous entendions les basses du concert d’à côté. C’était bien dommage. Mais j’ai vu qu’il revient en Suisse en novembre pour jouer dans une petite salle. J’hésite à prendre un billet…

Finalement Calogero ben…c’était bien mais il manquait un petit quelque chose.

En attendant le concert de Sting, nous sommes allées nous abriter sous un chapiteau où jouait Puts Marie. La musique n’était pas trop mal mais heu…le chanteur était sur une autre planète. Les musiciens carburaient à la bière et le chanteur…au cigarette qui font rire ???

Quant à Sting, j’ai bien aimé alors que je pensais ne pas apprécier. Il a repris des chansons de son propre répertoire ainsi que du temps de Police. La pluie et la boue ont finalement eu raison de moi, je ne suis pas restée jusqu’à la fin mais presque.

Dimanche j’ai eu droit à environ trente minutes sans pluie ! J’ai tout d’abord assisté au concert des Blond and Blond and Blond. Un groupe totalement déjanté qui reprend des chansons françaises à leur façon très très très particulière. Je les avais vu chez Ruquier et je m’étais dit « bof! » mais en spectacle c’est excellent. Vous entendez les paroles et réfléchissez car oui, vous en êtes sûr, vous connaissez la chanson : Tu es arrivé de Chine un matin, avec deux taches autour des yeux, tu fis battre mon coeur, ton regard fut si merveilleux que j’en pleurais de bonheur, tous mes amis, mes parents t’ont aimé, tout de suite, ils ont voulu t’adopter…  Et tout d’un coup le refrain arrive et c’est avec honte que vous réalisez qu’effectivement vous connaissez Pandi Panda 😂.

20150726_192047

Plus tard, après avoir papoté avec des amis, j’ai décidé de me rendre sur les estrades pour regarder Daho. Il pleuvait des cordes et je n’osais pas m’asseoir de peur d’être vraiment trempe avant même qu’il ne commence son concert. Puis vingt minutes avant le début, j’ai opté pour le devant de la scène. Je ne l’ai pas regretté. J’ai adoré être si près et écouter toutes ces belles chansons même si la sono était bien trop forte où je me trouvais. Excellent concert !

FB_IMG_1437942829641

J’ai ensuite assisté aux traditionnels feux d’artifice du dimanche soir puis suis allée écouter une « chanson » de David Guetta.

20150726_234815

Voir toutes les pisseuses sauter les bras en l’air m’ont rappelé pourquoi je n’aimais pas aller en boîte de nuit. Je suis rentrée avec encore en tête les chansons de Daho 😍