Tag Archive | champs

Au feu, au feu les pompiers !

Alors que j’étais bien sagement sur mon balcon à faire un peu d’ordre, j’ai aperçu au loin dans les champs une grande fumée noire.

P1040957

J’ai toujours entendu dire qu’une fumée blanche ce n’est pas grâve mais qu’une fumée noire est un feu non désiré et par conséquent, non contrôlé.

P1040956

 

Comme je ne connais pas le numéro de l’agriculteur qui possède le champ concerné, j’ai immédiatement appelé ma voisine, qui elle a pu prévenir le paysan.

P1040955

Ce dernier s’est précipité sur les lieux pour aller vérifier les dégâts et tenter de circonscrire le feu à l’aide d’un extincteur avant d’éventuellement appeler les pompiers.

original-52

Entre-temps quelqu’un a tout de même jugé utile d’avertir les hommes du feu qui sont rapidement arrivés sur les lieux.

original-50

J’ai entendu deux pétards, les pneus qui éclataient visiblement.  La machine prévue pour faire des rouleaux est carbonisée.

original-45

Heureusement que cela fait pratiquement un mois qu’il pleut sans arrêt, le champ et les bois à côté n’ont absolument pas été touchés. L’agriculteur, malgré une machine en moins (elle était en prêt), peut s’estimer heureux que son champ n’aie pas brûlé.

 

1km à pieds ça use les souliers

Le médecin m’a vivement encouragée à sortir au moins quinze minutes par jour, quel que soit le temps. Il paraît que faire les magasins ça ne compte pas. Comme il faisait beau, j’ai poussé ma sortie jusqu’à 72 minutes exactement.

J’ai commencé par une route en plein vent. Après dix minutes de marche j’étais frigorifiée. Je ne sentais plus mes oreilles. Puis j’ai emprunté un autre chemin qui lui était abrité. Je me suis tout de suite réchauffée à marcher au soleil sans aucun courant glacé. J’étais bien avec la musique à fond diffusée par mon iPod. Je me suis arrêtée vers un petit ruisseau et là j’ai coupé la chanson un instant. J’aime écouter le bruit de l’eau qui coule naturellement. Je trouve ce son apaisant.

J’ai repris la route en regardant sur le côté de gros nuages noirs sans doute chargés de neige. Et de toute évidence, nous allions à la rencontre les uns de l’autre. Contre toute attente, ils sont restés bien sagement au-dessus des montagnes et m’ont laissé tranquille.

Après cette heure de marche j’avais bien plus d’énergie que ces derniers jours. La nature ça fait du bien !

PS Je ne voulais pas prendre mon appareil photo et bien évidemment qu’en admirant le paysage je l’ai regretté. Mes photos sont donc prises avec mon iPhone. Vous pouvez cliquer sur une image pour l’avoir (ou la voir) en plus grand