Tag Archive | Emma Stone

Dimanche TV

J’ai à nouveau allumé ma belle télé cette semaine. Mais qu’ai-je regardé ?

Un documentaire datant de 2017 proposé par Arte : Les Bonnes Conditions. La réalisatrice suit durant 15 ans des jeunes issus des beaux quartiers de leur 16 ans à la veille de leur 30 ans. J’ai bien aimé ces petites vignettes sur leur vie. Si vous voulez voir ce reportage, c’est là : https://is.gd/LmmOCp

J’ai regardé un film : Green Book : sur les routes du sud avec Viggo Mortensen et Mahershala Ali. Ca faisait longtemps que je voulais le voir et pourtant, je ne l’ai pas fait. Cette fois-ci j’étais décidée mais j’ai pris un peu peur quand j’ai vu qu’il durait 2h. Je me suis dit que je le regarderais en plusieurs fois et finalement j’ai été happée et l’ai regardé d’une traite. Nous suivons le docteur Don Shirley, virtuose de piano et son chauffeur, Tony Lip. Don est noir et sa tournée se passe dans le sud des Etats-Unis au début des années soixantes. Tony est blanc et raciste. La cohabitation est difficile au début, Don ne supportant pas le manque d’éducation de Tony et son langage des rues. Mais peu à peu, les deux hommes vont finir par s’apprécier. Très beau film, j’ai adoré. En plus, c’est tiré d’une histoire vraie.

Il y a un deuxième film qui me tentait et donc je me suis lancée. Il s’agit de La Favorite avec Olivia Colman. J’aime bien cette actrice que j’ai vue pour la première fois dans Broadchurch puis plus récemment dans la série The Crown (que je vous recommande si vous ne l’avez pas vue). Dans ce film il y a également Rachel Weisz et Emma Stone. Les trois actrices sont brillantes. On suit Anne, reine excentrique et malade chouchoutée par Sarah qui s’occupe des affaires du royaume, estimant la reine incapable de le faire. Mais voilà que la cousine de Sarah arrive et compte bien se faire une place au soleil. Manigances, trahisons sont au menu.

Birdman

birdman_poster

Voilà un film dont il est difficile de parler. J’avais lu sur un site que soit on sort après trente minutes car on se demande dans quoi on est tombé, soit on reste tellement on est pris par l’histoire. Je me situe au milieu.

Nous suivons une équipe de comédiens qui se prépare pour la première de sa pièce.

J’ai détesté le « personnage » qu’est la batterie omni-présente tout au long du film. Elle est bruyante, agaçante et je m’en serais bien passée. Du reste, je n’ai pas bien compris sa présence.

Ensuite il y a Birdman, alias Riggan (Michael Keaton). Personnage paumé qui entend la voix du personnage qui la rendu célèbre au cinéma. Cette voix qui lui rappelle à quel point il est à présent un raté.

L’autre personnage clé est Mike (Edward Norton). Un sinistre con qui se sent invincible sur scène et se transforme en parfait connard en dehors. Cependant, malgré tout son cynisme, il reste le plus lucide de la bande.

Il y a les deux actrices un peu paumées qui rêvent de gloire. Et Sam (Emma Stone), la fille de Reagan, ancienne toxico qui tente de s’en sortir.

Toutes ces personnes sont pathétiques et attachantes en même temps. Vont-elles s’en sortir ?

Je suis incapable de vous en dire plus ni sur mon ressenti si ce n’est que je n’ai pas trop aimé la façon dont c’est filmé. Les transitions entre certaines scènes m’ont dérangée.

Ah et j’oubliais…je n’ai pas compris la fin ! 😊

 

Moneyball / The Help

Je ne suis pas allée au cinéma ces jours donc je vais vous parler en vitesse de deux films vus en DVD.

Le Stratège avec Brad Pitt. Une histoire tirée de faits réels qui se déroule dans le milieu du baseball. Ca tombe bien, j’adore ce sport avec Brad Pitt en plus, c’est que du bonheur. Mon collègue qui n’y connaît rien en baseball a trouvé très sympa ce film. Nous entrons dans les coulisses d’une équipe sans moyens qui perd face aux tout grands comme les New York Yankees et qui décide d’innover dans sa stratégie d’équipe. Petit bémol : « C’est quoi ces énooormes poches sous les yeux, Brad ? »

Site officiel : http://www.sonypictures.com/homevideo/moneyball/

La couleur des sentiments Oulala. J’ai versé un torrent de larmes. Film magnifique qui décrit les conditions de vie des servantes noires du Mississippi des années 60. La connerie humaine n’a aucune limite.

Site officiel : http://thehelpmovie.com/us/