Tag Archive | Judi Dench

Trois films sinon rien

Ce week-end Pascal frigorifique m’a incitée à me rendre au cinéma. Je suis allée voir :

The Second Best Marigold Hotel 

MV5BMTU3MjkxNjc0OV5BMl5BanBnXkFtZTgwMjc0NDg0NDE@._V1_SX214_AL_

J’avais bien aimé le premier volet et la bande-annonce du deuxième laissait penser que je retrouverais la même ambiance. Les mêmes acteurs sont présents et tant mieux puisque chaque caractère est sympathique avec ses qualités et défauts. Les décors et la musique me plaisent toujours autant. En revanche, le scénario laisse cruellement à désirer. Tout est convenu et malheureusement sans grand intérêt. On retrouve heureusement deux ou trois échanges sympathiques. Déçue !

Bis

041740

Les extraits diffusés au ciné me donnaient envie mais j’avais peur de tomber sur un gros navet. Finalement je me suis quand même déplacée avec ma nièce et nous avons toutes les deux passé un agréable moment. Il y a bien deux ou trois passages comiques, d’autres un peu lourds mais dans l’ensemble le film s’en sort très bien. Toute l’histoire réside dans le fait que les deux hommes se retrouvent dans la peau de leur 17 ans mais avec leur cerveau d’adultes. Mais à 17 ans on n’est pas encore majeur, on ne conduit pas et surtout on habite encore chez ses parents. Bah, qu’à cela ne tienne, c’est tout de même l’idéal pour corriger les erreurs du passé et se préparer un meilleur avenir ! Mais l’avenir est-il si moche que ça ?

 

Un Homme idéal

240422.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 

Chaque fois que je voyais les extraits, je me disais qu’il fallait que j’aille voir ce film. Il me tentait. Une chose me retenait cependant : le suspens. J’ai horreur de ça ! Je suis une grande anxieuse. Généralement, pour pallier ce problème, je demande toujours qu’on me raconte l’histoire et surtout la fin. Les gens pensent généralement qu’ils vont gâcher mon plaisir, au contraire : je peux apprécier le film avec une dose d’angoisse raisonnable. Or cette fois-ci je ne connaissais rien. Autant vous dire que j’ai souffert. L’histoire est très bien montée. Un homme plagie un livre et rencontre un franc succès. Pourtant, une personne est au courant de ce vol et débute un chantage. A aucun moment je n’ai pu deviner ce qu’il allait se passer. La prochaine fois je loue ce genre de film et je mets des pauses…

 

Publicités

Philomena

Unknown

A force de tourner en rond dans mon salon, je commence à m’ennuyer ferme. C’est pourquoi vers 15h25 je décide qu’aller au cinéma serait une bonne idée. Mais il me faut un film dans la salle du centre commercial afin de pouvoir y aller en voiture et rapidement, avant que je change d’avis.

Il y a trois films diffusés à 16h. Si je me dépêche je devrais y parvenir. Sauter dans ma voiture, me lancer à vive allure sur l’autoroute et enfin rejoindre Genève et les cinémas Pathé. Il n’y a qu’un film en v.o. et je vois que la note donnée par les cinéphiles est bonne. Je ne sais pas de quoi il s’agit mais j’y vais.

A 15h55 je me trouve devant les caisses pour obtenir mon billet. Une trentaine de personnes attendent déjà dans la salle. Ce doit vraiment être un bon film.

Et oui, j’ai eu la chance de tomber sur une histoire à la fois triste, émouvante, et parfois drôle. Philomena est une femme retraitée qui avoue à sa fille qu’elle a été forcée à abandonner son fils alors âgé de trois ans qui doit fêter ses cinquante ans ce jour-là. Tout est basé sur des faits réels, relatés dans un livre The Lost Child of Philomena Lee écrit par Martin Sixsmith.

Le film nous montre les recherches de Martin journaliste désabusé, la cinquantaine, accompagné de Philomena afin que les portes s’ouvrent plus facilement.

Les aspects comiques découlent de la naïveté de la femme face au cynisme de l’homme. Cette même femme dont la jeunesse a été particulièrement difficile et qui pardonne tout à tout le monde sans pour autant tomber dans le pathos donne à ce film son côté émouvant. La tristesse, elle, tourne autour du fils vendu par des nonnes irlandaises à de riches Américains. La religion catholique prend un sacré coup au passage.

Vous ne savez pas quel film aller voir au cinéma prochainement ? N’hésitez plus, optez pour Philomena

Site officiel du film : http://philomenamovie.com

Skyfall

A la sortie du cinéma, lorsque j’ai vu un bon film, je plane encore un moment. Je revois certaines scènes et laisse toutes sortes d’émotions m’envahir. Ce fut encore une fois le cas avec le dernier James Bond. Quand je pense que je n’aimais pas Daniel Craig la première fois que je l’ai vu dans la peau de 007. Alors qu’en fait il a une belle voix suave et a un charisme fou.

Quant au film il est bien différent des précédents opus. Pas de gadgets incroyables et (presque) aucune cascade abracadabrante. Mais le film démarre sur les chapeaux de roue et ça, ça me plaît. Et le charme de l’acteur opère tout de suite, même s’il se fait traiter de vieux dans le film et qu’on lui fait comprendre que l’heure de la retraite a sonné.

L’histoire s’étend sur plus de deux heures et je n’ai pas vu le temps passer. Ce qui est un autre signe positif. Vous l’aurez compris, Skyfall est donc un bon film d’actions avec une excellente bande son.

 

Site officiel : http://www.skyfall-movie.com/site/

The Best Exotic Marigold Hotel

J’avais le moral dans les chaussettes. Encore un coup de ces satanées hormones qui me font voir la vie en noir quand elles font du zèle. Je pouvais soit aller me changer les idées au cinéma, soit rentrer pleurer sur mon canapé toute la soirée en sachant que le lendemain ces pouffes se seraient calmées. J’ai opté pour la première solution.

J’ai donc vu un très joli film. Oh ne me demandez pas de grandes critiques. Autant je peux être pénible dans mes lectures où l’histoire doit me plaire, le style d’écriture également ainsi que l’analyse des différents thèmes évoqués, autant pour un film, je lui demande simplement de me divertir. Ce qui fut le cas du Best Exotic Marigold Hotel.

L’histoire nous emmène dans la vie de sept retraités britanniques qui s’expatrient en Inde pour diverses raisons. L’humour anglais est bien présent tout au long du film. Les personnages sont attachants et nous prouvent qu’atteindre la soixantaine n’est pas une tare.

Vous souhaitez vous détendre un moment et plonger dans un monde où les bons sentiments priment ? N’hésitez pas à aller voir cette belle histoire.

Site officiel : http://www.foxsearchlight.com/thebestexoticmarigoldhotel/