Tag Archive | Muse

Dressage

Comme j’étudie, entre autres, le behaviorisme ce semestre, j’ai décidé de tester cette approche sur mon chien. Mon petit crétin à quatre pattes aboie comme un fou sur le balcon à chaque fois qu’il voit un chat. Et il les sent de loin : à tout moment il s’excite dans le salon et fonce sur le balcon pour…aboyer.

Comme cet estomac sur pattes est au régime, j’ai diminué sa ration de croquettes le matin afin de pouvoir le récompenser avec des friandises pour renforcer le comportement souhaité. J’ai placé le paquet de bonbons près du balcon pour les avoir sous la main rapidement. Le comportement souhaité doit être immédiatement renforcé sans quoi c’est sans effet. Donc je laisse mon fauve courir dehors et je l’observe. La première fois, je suis sortie également et lui ai dit « chut ». Il m’a regardée, s’est tu au moins deux secondes, et j’ai profité de ces deux secondes pour le féliciter et lui proposer un bonbon. Une fois le bonbon englouti, il a cherché du regard le chat…et a aboyé. J’ai répété « chut », il m’a à nouveau observée et je l’ai félicité encore une fois avec à la clé, une friandise. Au bout d’un moment, j’ai fermé le balcon !

Le lendemain, nouvel essai. Le chien court pour aller hurler…et hésite. Depuis mon canapé je le félicite. Du coup il rentre et espère un bonbon, que je lui donne. L’exercice sera répété plusieurs fois.

Le troisième jour, il court toujours sur le balcon, mais reste silencieux. Je ne lui donne plus un bonbon systématiquement. Il ne sait donc pas quand il sera récompensé pour sa bonne tenue. Le but étant bien entendu qu’il garde un bon comportement sans recevoir de bonbon.

Le soir en allant promener, nous avons croisé des chats (j’habite à la campagne je le rappelle). A mon grand étonnement, Wally n’a rien dit. Ça fonctionne même à l’extérieur ! Prochaine étape, ne plus hurler quand on croise d’autres chiens. Il faut que je prépare la réserve de friandises à emporter…

C’est tout simple, en général on connaît ce système, on oublie juste qu’il faut bien récompenser systématiquement au début afin que l’animal comprenne ce que l’on attend de lui. Et ça fonctionne aussi sur les humains… « Oui, c’est bien, continue, bravo ! ».

Et pour terminer en musique je vous propose le meilleur groupe de l’Univers. J’ai nommé Muse avec son nouveau titre Dig Down

Je vois ce que mon cerveau veut bien analyser

Bon alors comme mes cours approchent, il faut que je révise un minimum ce que j’ai lu sur le cerveau et la vue plus particulièrement. Quels sont les problèmes que l’on peut rencontrer ? Je ne parlerai pas de myopie ou presbytie qui n’est pas au programme et dont le problème est situé sur l’œil même. L’ennui c’est que je ne sais pas par où commencer… Si je vous dis que les yeux sont à l’avant du cerveau (ah oui ???) et que le traitement de ce que l’on voit se déroule à l’arrière du cerveau (lobe occipital), ça vous fait de belles jambes. Il peut survenir des lésions sur tout le trajet entre l’arrière des yeux jusqu’à l’endroit du traitement de la vue. Et les résultats diffèrent en fonction du lieu desdites lésions. Voilà à peu près tout ce que je suis capable de raconter sans mes notes. Même si je sais qu’il existe une voie ventrale qui analyse les objets et une voie dorsale qui traite les mouvements. Une lésion sur les zones v1 et v2 (situées à l’arrière du cerveau, dans le cortex occipital) a un spectre plus large que la zone v4 par exemple, qui elle traite de la couleur. Bon je vais chercher mes notes et je reviens afin de mieux vous expliquer ce qui est passionnant…

Alors comme je le disais, le cortex visuel est formé de parties. La région v4 traite les couleurs, la v5 détecte les mouvements et la v3 analyse les formes en mouvement. Les régions v1 & v2 séparent ces trois processus.

Quelqu’un qui a une lésion dans la région V4, verra le monde en noir et blanc (vidéo intéressante sur youtube : island of the colorblind avec Oliver Sacks).

Quelqu’un avec une lésion en V5, ne perçoit pas les mouvements. La personne aura de la peine à se verser une tasse de café par exemple car elle ne voit pas le liquide tomber…ni sa tasse se remplir. Elle sera incapable d’éviter une boule de neige puisqu’elle ne la verra pas arriver.

Quelqu’un avec un lésion en V1 agira comme si elle était aveugle alors que le traitement visuel se fera encore dans une certaine mesure. La personne évitera un objet sur son chemin alors qu’elle ne le voit pas consciemment. (Excellente vidéo . En plus le neurologue c’est mon prof. Si vous n’avez pas accès, un petit VPN devrait vous aider).

Les processus visuels continuent au-delà de ces cinq régions. Je n’entre pas dans les détails, j’aimerais que vous continuiez à lire. Je peux encore vous dire que vous pouvez avoir une région qui ne voit pas. Par exemple vous avez comme une tache sur ce que vous voyez et d’un seul côté (si vous fermez l’oeil droit par exemple, vous voyez bien sans tache). Ceci est une hémianopsie nasale. Il existe plusieurs sortes d’hémianopsies.

L’agnosie visuelle des objets empêche une personne de reconnaître des objets. Par exemple une personne à qui on montre une tasse aura de la peine à l’identifier. Elle saura la reconnaître au toucher éventuellement. En aucun cas reconnaitra-t-elle une tasse dessinée. Pourtant, sa main s’adaptera automatiquement à l’objet lorsqu’elle s’en approchera pour le saisir.

Une autre personne saura reconnaître et nommer la tasse…mais sera incapable de la saisir. Elle pourra pointer l’objet du doigt mais c’est tout.

Simultagnosie. Une personne ne pourra voir deux objets en même temps. Vous placez une paire de lunettes et une tasse l’une à côté de l’autre, elle verra ou l’une ou l’autre. Ce problème survient surtout lors d’un empoisonnement au monoxyde de carbone.

Prosopagnosie Impossibilité de reconnaître les visages. Que se soient les visages familiers, des vedettes ou son propre reflet dans le miroir. Si un visage porte une marque particulière comme une cicatrice par exemple, la personne sera identifiée grâce à ce trait. Évidemment que si la personne parle elle sera identifiée.

Agnosie visuospaciale Impossibilité de reconnaître son environnement.

Je trouve vraiment intéressant de savoir que nos yeux voient correctement et que pourtant, le traitement ne se fait pas dans certains cas. Il existe plein de vidéos sur le sujet sur internet mais malheureusement elles sont essentiellement en anglais.

Et pour terminer en musique comme aucune des chansons auxquelles je pense n’est disponible en vidéo, rien de tel qu’un bon vieux Muse avec Bliss

 

 

Découvertes musicales…ou pas !

Dans ma jeunesse, il y a un groupe pop qui retenait toute mon attention : A-Ha. Je me vois encore déballer leur nouveau 33t d’alors, Scoundrel days, le poser avec précaution sur mon tourne-disque, brancher mon casque, respirer un bon coup et découvrir leurs nouvelles chansons avec une certaine joie mêlée d’appréhension. Je me souviens avoir été surprise de la voix grâve du chanteur qui avait pour habitude de chanter dans les hauteurs.

Pourquoi je vous parle de ce groupe ? Parce que je découvre dans les nouveautés proposées par Qobuz un nouvel album de mon ancien groupe fétiche ! Ni une ni deux, je l’écoute. Hélas, quelle déception…Des musiques sirupeuses avec une voix qui ne me fait absolument pas vibrer. Je suis déçue.

Je regarde alors les autres nouveautés et je vois que Duran Duran sort également un nouvel album Paper Gods. J’aime bien ce groupe et la voix du chanteur me plaît. Hop, je charge les chansons et les écoute au boulot. Je n’aime pas tout mais dans l’ensemble je suis satisfaite. Simon Le Bon a toujours la même voix mais, heu, plus du tout le même physique 😧 !

A part ça, je suis toujours aussi dingue de Muse malgré les années qui passent. Car oui, cela fait déjà depuis 2006 que je les écoute…