Tag Archive | Noël

Les p’tits souvenirs

L’idée vient de là : https://cestpasmoijeljure.com/2018/12/23/les-ptits-souvenirs-du-dimanche-soir-16/

Quel est votre remède préféré contre le hoquet?
Je n’ai jamais le hoquet…

Quel est votre “de mon temps, on…” ou “dans ma jeunesse, on…” typique?
De mon temps, les jeunes étaient un poil plus respectueux. Aujourd’hui, ils se croient sur les réseaux sociaux à plein temps, cachés derrière un pseudo et vous insulte alors qu’ils se tiennent debout face à vous. Le pire ? Ils sont tout surpris quand ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent ! LE RESPECT !!!

Si on vous donnait cinq million d’euros pour ouvrir un petit musée, quel musée créeriez-vous?
J’adorais aller au Musée des Transports à Lucerne et j’appréciais tout particulièrement la partie sur l’évolution des objets de la télécommunication. Malheureusement cette partie n’existe plus. Donc je ferais mon musée là-dessus.

Qu’est-ce qui vous fait toujours rire?
Je suis déprimée en ce moment (les Fêtes de fin d’année ont cet effet magique sur moi) donc je n’arrive pas à réfléchir à cette question.

Quelle langue aimeriez-vous savoir parler et pourquoi?
Améliorer mon anglais que j’ai toujours souhaité parler couramment. Mais comme pour tout ce que je souhaite, l’Univers se fait un plaisir de me l’enlever. Je m’explique : j’ai eu travaillé comme secrétaire de Direction bilingue dans une autre vie. Je parlais anglais toute la journée. Aujourd’hui j’ai très rarement besoin de sortir trois mots…qui viennent avec peine !
J’aimerais aussi apprendre l’espagnol car j’aime les sonorités de cette langue.

Quel est votre meilleur/plus rigolo/plus embarrassant souvenir de Noël?
Depuis ma vie d’adulte, je n’ai aucun bon souvenir de Noël que je passe la plupart du temps seule à la maison. Donc je suis un brin nostalgique lorsque je repense aux Nöel de mon enfance.

Et pour terminer en musique je vous propose Radio Elvis avec Prières perdues

Noël en famille

Comme chaque année, Noël tombe à la même date ! Et mon moral chute… Pour moi, Noël c’est le 24 décembre au soir et le 25 à midi et ça se fête en famille. Mais voilà, apparemment je suis sans famille. Et j’adore quand elles propose de se voir à midi un autre jour, jour où moi je travaille !

Le 24 au soir, ma maman fête avec ses soeurs et le 25 ma soeur fête avec sa belle-famille. Moi je suis seule, donc j’en déduis que je n’ai pas de famille. Chaque année j’essaie d’expliquer à ma soeur et ma maman le fait qu’elles sont en famille et moi pas. Elles font la sourde oreille : je suis pénible et cette année elles ont décrété que c’était de la faute de mes hormones ce qui explique pourquoi je suis pénible.

Ce qui est étrange, c’est que je n’ai jamais aimé mon nom de famille. Quand je l’entends, je me crispe. C’est instinctif, tout mon corps se tend, près au combat et ce, depuis des années. Plus jeune je disais même que j’étais pressée de me marier pour me débarrasser une fois pour toute de ce nom qui ne me correspond pas. Quand je vois que des femmes adoptent le double nom de famille, le nom de jeune fille et celui de femme mariée, je suis toujours surprise alors que moi je n’attends que ce moment où je n’aurai plus à traîner cette identité qui n’est pas moi. L’ironie veut que je reste désespérément célibataire. Depuis toute gamine, je me vois avec un nom anglophone. Allez savoir pourquoi : Valvita Smith ou Valvita Jones. Mais ça, c’est une autre histoire…

Et pour terminer en musique je vous propose P!nk avec Family Portrait

Brûlage des sapins

IMG_0258

Jeudi passé, ma petite commune organisait le brûlage des sapins accompagné d’un verre de vin chaud. Je n’ai pas de sapin et je n’aime pas le vin chaud. Pourtant je m’y suis tout de même rendue.

Au fur et à mesure que je m’approchais du lieu du rendez-vous je me posais des questions.Je ne voyais qu’un coin sombre. C’est en arrivant tout près que j’ai enfin aperçu du monde, plongé dans le noir. J’ai hésité à repartir car il fallait se mettre sous le nez des gens pour savoir à qui nous avions à faire. Pas mon truc. J’en étais là de mes réflexions lorsqu’un couple d’amis est arrivé devant moi. Plus question alors de faire demi tour.

Le brûlage a débuté. Je pensais voir un grand feu alors que les sapins étaient brûlés chacun leur tour. Il ne faisait pas froid, c’était agréable. Ce que j’ignorais, c’est qu’une fois tous les arbres réduits en cendres, nous étions conviés à l’abri de la protection civile pour une soupe. Les tables étaient mises et la commune nous offrait une délicieuse soupe accompagnée de fromage et saucisson cuit au vin rouge. J’ai goûté ce dernier et moi qui ne suis pas trop saucisson j’ai adoré celui-ci. Les vins de la commune étaient également offerts ainsi que des boissons non gazeuses. Quelques dames avaient préparé de délicieux desserts.

Au final j’étais très contente de m’être déplacée et ai passé une excellente soirée.

Mon cadeau de Noël

Et voilà, Noël est là, comme chaque année. Mais cette fois-ci je suis heureuse et j’ai déjà reçu mon cadeau : je vais passer en famille le soir du réveillon ET le jour de Noël. Je crois bien que c’est une première depuis…pfff…trop longtemps. L’univers a enfin entendu ma demande. Il faut dire aussi qu’aujourd’hui je suis dans un tel état d’esprit que je devrais rester de bonne humeur quoi qu’il arrive. Hé oui, j’ai bien changé durant cette longue année. Mais ça j’en parlerai dans quelque temps.

Maintenant je demande officiellement à l’univers de m’offrir un travail loin du milieu financier, près de chez moi, avec des relations humaines et donc des contacts humains. Parler « argent » toute la journée appartient au passé.

Sur ces bonnes paroles je vous souhaite un Joyeux Noël et vous laisse en compagnie de Alexander avec sa chanson Truth.

 

Dernier mois de l’année

Nous sommes entrés dans le mois de décembre. Le mois où je déprime généralement à fond mais en ce moment tout va bien étonnamment.

La neige arrive et malheureusement je dois laisser mon ami le scooter à la maison et opter pour la voiture. Ca veut dire partir cinq minutes plus tôt le matin, payer le parking la journée, et rentrer dix minutes plus tard le soir pour cause d’embouteillages. Je n’aime la neige que durant le week-end.

original (48)

Décembre est également le mois des cadeaux. Pour mon neveu c’est fait et pour une fois j’avais même plusieurs idées. En revanche c’est le néant concernant mes nièces. Je vais peut-être les consulter. Par contre, s’il y a bien une personne que je n’oublie pas, c’est moi. Et ce n’est que le début 🙂 Une dame qui vit en Inde vient chaque année vendre des pashminas en pure soie à prix cassés dans le service de son frère avant d’aller les vendre dans les boutiques de luxe. Cette année je suis conviée à la vente et vais donc probablement m’offrir un petit cadeau supplémentaire.

original (49)

J’ai toujours mon boulot. On veut même me donner plus de responsabilités…mais sans aucune compensation. Il se trouve que j’ai déjà la plus petite prime du bureau mais qu’en plus je suis moins payée que mes collègues hommes alors que je suis bien plus compétente. Qu’on me propose une activité que mon chef serait incapable de mener à bien sans toucher à ma fiche de paye ne m’intéresse pas plus que ça. Il y a cinq ans j’avais demandé du travail supplémentaire pour m’occuper, ce qui m’avait été refusé :  » On ne veut pas te perturber dans ton boulot ». J’ai donc demandé à ne travailler qu’à 80%. Refusé également. Aujourd’hui je ne suis plus demandeuse donc il faut passer par le tiroir caisse pour mes excellents services…

Je racontais dernièrement que mon homéopathie n’agissait plus. En fait ce n’est pas vrai. Ce n’est simplement plus aussi spectaculaire que lors de ma première prise. En fait je réalise que je suis nettement plus positive qu’avant (avec tout de même quelques passages à vide) et que je prends gentiment confiance en moi (avec encore de gros passages à vide).

C’est le dernier mois de l’année et bientôt l’heure du bilan annuel. Alors on s’accroche pour ces derniers jours de 2012 et on sourit.

 

original (51)original (50)