Tag Archive | One Republic

Réveil brutal

20200405_1406049187356901901720362.jpg

Ce dimanche, nous promenons nos chiens avec Jeanne et pestons : impossible de marcher sans croiser du monde. Incroyable le nombre de cyclistes qui pédalent sur les chemins des vignes sans oublier les joggers et les familles en balade. Tous ces gens insouciants qui ne voient pas pourquoi il faudrait s’écarter nous stressent. Nous changeons d’itinéraire et partons au bord de la rivière, dans un endroit nettement plus discret pour ceux qui n’habitent pas la région. Nous voilà seules et profitons du calme. Mon chien se fait les dents sur un morceau de bois pendant que celui de Jeanne joue avec sa balle. Je me fais la réflexion qu’il faudra que je mette du produit anti-tiques à mon fauve car il doit certainement y en avoir dans le coin. Il est rare que mon chien en ait mais là, ma petite voix interne m’alerte. Et cette fois-ci je l’écoute.

Petit aparté : la semaine dernière, je décide de boire un verre de vin dans un beau verre. D’habitude je me contente d’un verre bas de gamme mais ce jour-là, j’opte pour le luxe. Je vais bien, je suis contente, le vin est délicieux. Le lendemain, je rince mon verre et le réutilise puisque ma bouteille n’est pas vide. Et là, ma petite voix m’indique qu’il va être cassé. Je ne l’écoute pas car je ne vois vraiment pas pourquoi je le casserais. Et si c’était le cas, j’en rachèterais un. Ça ne coûte « que » CHF 30.- la pièce. Enfin, je crois. Moins d’une heure après il était cassé par la faute du chien.

Dimanche matin, je passe à côté d’une petite bougie électrique posée sur un tabouret. « Oh, elle va tomber » me dit cette satanée petite voix. A nouveau, je l’ignore. Le soir, en passant à côté dudit tabouret, ma main balaye les alentours…et la bougie tombe. Vous comprenez donc pourquoi j’ai écouté la voix quand elle m’a parlé de tiques.

En rentrant de la balade, j’ai donné un bain au chien car il s’était roulé dans une crotte fraiche 🙄. Je me suis dit que je lui mettrais le produit le lendemain matin. Le lendemain matin justement, peu avant 6h, je somnole. J’ai le temps, je commence le travail à 9h30. Soudain, je sens quelque chose me chatouiller dans le cou. Je me gratte et tente de me rendormir. Ça me chatouille à nouveau. Pareil, je me gratte et me retourne. Troisième chatouillement et la voix me dit : « C’est une tique !!! ». Du coup je pose délicatement la main là où ça me chatouille et oui, il y a comme un bouton. Je presse le doigt dessus et me précipite à la salle de bain. Gagné : c’était une énorme tique qui cherchait un endroit propice pour s’installer. Je l’ai balancée dans le lavabo. J’ai couru chercher mon briquet et je me suis fait un plaisir de la cramer !

Je ne suis pas retournée au lit, je n’arrête pas de me gratter depuis. J’ai évidemment tout de suite mis le produit à mon chien. Je crois que dorénavant, je vais continuer à affronter la foule…

Et pour terminer en musique, je vous propose One Republic avec Better Days

Se mettre à nu

Vendredi je suis allée jouer au cobaye chez ma coach. Je trouve intéressant de comparer les techniques du coaching avec celles employées en psychologie. Une chose qui me frappe, c’est que le coach est beaucoup plus bavard que le psychologue, puisque dans mes cours j’apprends que je dois me taire et écouter essentiellement. Toujours est-il que j’ai apprécié ma séance.

Comme je dois aller avec une problématique pour que l’on ait quelque chose sur quoi travailler, j’ai parlé du fait que je n’ose pas chercher des cobayes pour m’exercer. Ce qui est bien dommage puisque j’adore effectuer des entretiens. Mais je doute tellement de moi, que ça en devient pathétique. Donc, j’en ai discuté, avec peine. J’ai parlé du syndrome de l’imposteur et du fait que si mes patientes disent être contentes de leurs progrès, c’est sans doute un coup de bol de ma part au mieux, au pire (pour moi), c’est simplement qu’elles se débrouillent très bien sans moi.

Ma coach m’a fait écrire certaines choses, certaines peurs, en parler…et j’ai été frappée par toutes mes contradictions. Ah, c’est une horreur !!! On a évoqué la confiance en soi et l’estime de soi. C’est sans surprise que j’ai une piètre estime de moi et ce qui ressort de la séance, c’est que ce n’est absolument pas justifié. Pourtant, il y a encore beaucoup de travail. Ça tombe bien, j’ai encore une séance de prévue.

Et pour terminer en musique, je vous propose One Republic avec Rescue me. J’admire comme le gamin danse !

Chaussures à son pied

J’adore les baskets. Je me sens tellement bien dedans et ce sont les seules chaussures dans lesquelles je ne transpire pas. Parce qu’une chose que je déteste, c’est d’être agressée par une odeur nauséabonde lorsque je me retrouve pieds nus. Courir à la salle de bain me laver les pieds à peine déchaussée m’horripile au plus haut point. Aucun problème avec mes baskets ! Mais voilà, la qualité n’est plus au rendez-vous. J’ai investi (peu c’est vrai) dans deux nouvelles paires ce printemps. Je peux déjà les jeter !

 

image

La semelle a dû tenir au moins deux semaines ! D’accord, je n’avais pas mis beaucoup d’argent dans cette paire mais tout de même, deux semaines c’est court… C’est un jour de pluie que j’ai eu la désagréable impression que mes pieds étaient trempes. J’avoue, je les ai reportées mais par temps sec uniquement. Il va falloir que je songe sérieusement à les jeter (mais en gardant les lacets !).

 

image

Là ça m’énerve car non seulement j’adore cette paire tbs mais qu’en plus ce n’était pas des chaussures à moins de 20.-. Cela fait plusieurs jours que je suis surprise d’avoir froid aux pieds. Mais aujourd’hui, jour de pluie, j’ai constaté que mes chaussettes étaient mouillées. Les deux semelles sont fichues 😡.  Elles auront tenu moins de six mois… Et ça me fait mal de m’en séparer.

 

image

Mes Converse ont bien vécu. Je les chausse depuis 2008 ! Les semelles sont toujours intactes mais le reste commence à montrer une certaine usure 😄. Je les garde pour lorsque je vais promener le chien. Pas peur de les salir…

 

image

Voilà une paire qui sort de mon musée personnel 😂. Ces chaussures je les ai achetées à Washington en 2000… Je n’arrive pas à les jeter et les semelles sont toujours en ordre. Les semelles intérieures mériteraient d’être changées mais à part ça, je suis tellement bien dedans, que même si je ne les porte plus très souvent, je veux les garder…

Bon l’hiver approche à grands pas et il va falloir que je fasse le tri dans les chaussures un peu plus chaudes. Heureusement, j’ai maigri et mes mollets sont donc un poil plus fins, ce qui fait que je rentre à nouveau dans mes bottes. Et hop, du coup ça me fait deux paires de chaussures en plus pour la saison 😄.

Et pour terminer en musique je vous propose One Republic avec Let’s hurt tonight. C’est une des seules chansons que j’aime dans leur nouvel album…