Tag Archive | symptômes

Effets secondaires

Je vais bien, tout va bien…

Mes derniers signes de dépression datent de février dernier selon ma psy. Psychothérapeute que j’ai consultée 27 fois. Je le sais car nous avons fait le point lors de ma dernière visite à son cabinet. Eh oui, ma thérapie est terminée. C’est bien dommage car une fois que les choses s’améliorent, je me rends compte que le monde de la psychothérapie est un monde plein de mystères et j’aurais volontiers continué à apprendre de nouvelles techniques pour faire face aux problèmes quotidiens. Mais je crois que là j’entre plutôt dans la psychanalyse.

Je ne prends plus d’antidépresseurs. J’ai diminué le dosage petit à petit et voilà deux jours que j’ai terminé. La psy m’avait prévenue que je souffrirais peut-être des mêmes effets secondaires que lorsque j’ai débuté le médicament. J’ai pensé que ce ne serait pas le cas. Or après une semaine, j’ai ressenti les premiers symptômes : des nausées. Pas très agréable mais comme je sais que ce n’est que du temporaire, je m’en suis accommodée. J’ai à nouveau eu des spasmes dans les jambes. C’est très énervant quand on somnole. Mais là également, ça s’est vite calmé. Mon ventre a refait des siennes, ventre qui me pousse à aller très rapidement aux toilettes. C’est en train de se calmer…

Depuis trois jours je souffre de somnolence. Je ne me souvenais pas de ce symptôme. Il faut dire que je n’étais qu’une zombie prostrée sur mon canapé à l’époque donc ça ne changeait rien à mon état général. A présent que je vais bien, c’est plus ennuyeux. Je pourrais dormir toute la journée (et la nuit).

Un autre symptôme qui lui me quitte enfin, c’est mon corps en ébullition permanente. Je recommence à être frileuse. Je reporte des chaussettes le soir et me balade avec une petite jaquette. Oh, j’ai encore quelques bouffées de chaleur, mais elles diminuent gentiment.

Une amie m’a demandé si je ressentais des baisses de moral puisque je ne prends plus de médicaments. La réponse est heureusement non. Le cerveau fait très bien son travail, il gère la sérotonine tout seul, sans aide !

Je suis guérie…

Publicités

Symptômes de la dépression

Si vous en avez marre de lire des messages sur ce sujet, je suis désolée. Moi je n’y connaissais rien et j’apprends. En vivant une dépression et en me documentant pour mieux comprendre (sur les conseils de ma psy qui sait que j’aime comprendre les choses). Si un jour je ne m’étais pas mise à pleurer non stop sans raison, je n’aurais jamais consulté mon médecin; tout allait bien. Enfin…c’est ce dont j’essayais de me persuader.

Cela fait plus de deux ans que je dors mal. J’ai mis ça sur le compte d’un stress passager dû à l’achat de mon appartement. Puis le stress du déménagement, de l’emménagement, du mauvais positionnement de mon lit, de la lumière qui filtre dans la chambre la nuit, etc…

Maux de tête. Je ne parle pas de mes migraines mais de simples maux de tête que j’avais régulièrement. Sans doute à cause de la mauvaise aération du bureau, oui sans doute. En-dehors du bureau ? Oh, j’avais mal dormi, mal mangé, l’air n’était pas bon,…ou cancer du cerveau !

Mal à la nuque, aux épaules. Là c’était sûr que c’était la faute de ces satanés courants d’air au bureau. J’étais la seule à avoir constamment froid et aucun de mes collègues ne voulait échanger sa place contre la mienne. Nul doute qu’ils ne voulaient pas souffrir de ces courants.

Mal au dos tous les matins en me levant. J’avais trop/pas assez dormi. Le matelas est vieux il faut le changer. Ou mon cancer des os se développe.

Mauvaise humeur de plus en plus persistante. Parce que je dors mal et qu’au boulot ils sont tous contre moi ! Mais peut-être est-ce la tumeur au cerveau qui s’agrandit.

Tout le monde est contre moi. Ben c’est évident que ce sont tous des cons !

Jambe douloureuse tous les soirs qui me réveille même parfois durant la nuit. Mauvaise circulation sanguine. Ou début de sclérose en plaque ?

Bref, tous ces symptômes sont dus à la dépression (ainsi que ces idées de maladie grâve). Depuis que je sais que je suis réellement malade, la dépression est une maladie à prendre au sérieux, certains symptômes ont diminué, voire totalement disparu, d’autres sont arrivés.

Je n’ai plus beaucoup de mémoire. Vous pouvez me répétez trois fois que vous êtes allé voir tel film au cinéma, le lendemain je me rappellerai vaguement que vous avez mentionné le mot cinéma. Vous y êtes allé ? Vous comptez y aller ? Quel film déjà ?

Cerveau fatigué. Il y a des choses toutes simples qui me demandent une énorme concentration. Comme je l’ai lu sur un témoignage, faire un thé peut être difficile. Prendre une casserole ou d’abord de l’eau ?

Sueurs abondantes. Je n’ai pas l’habitude de transpirer mais là….

Vertiges (tout tourne très rapidement autour de moi). J’en ai depuis ce matin et c’était hyper violent dès le moment où j’ai ouvert les yeux. J’avoue que ça me fait paniquer et je crois que j’ai pourtant déjà assez de symptômes pour le moment.

Manque d’énergie. Tout me demande des efforts : aller faire les courses, me lever, me faire à manger,… mais les efforts un peu plus physiques, frotter énergiquement une tache par exemple, me fait presque tourner de l’oeil. Le fait de descendre les escaliers, aller chercher mon courrier et rentrer me coupe le souffle. J’ai l’impression d’être une petite vieille.

Je m’arrête là pour l’instant. Si comme moi vous trouvez des excuses à tous vos symptômes, parlez-en à votre médecin. Une dépression se soigne. J’ai trouvé un site français (info dépression) qui explique très bien le tout.

Si j’arrive rédiger ce message, c’est que je suis dans une période d’énergie. Sinon je reste couchée sur mon canapé et ne fais strictement rien. Là je fatigue, je vais peut-être m’allonger un moment…