Archives

Il faut souffrir pour être belle

Autant le dire tout de suite : il ne me sert à rien de souffrir je suis déjà super belle, je  me trouverai toujours affreuse. Ce qui explique pourquoi vous ne voyez pas de photos de moi ici. Ce n’est pas pour des raisons d’anonymat, je pense qu’il n’est pas difficile de trouver mon identité.

Je peux me regarder devant le miroir et me trouver jolie. Ça m’arrive et assez souvent, ce qui est surprenant. En revanche, si j’aperçois mon reflet par hasard, je prends peur. Qu’est-ce que je suis moche ! Il paraît que ce n’est pas vrai mais je me dis que les gens sont gentils. Quant aux photos ? Un cauchemar. Aucune ne trouve grâce à mes yeux. Il m’est arrivé de demander  à mes nièces de me prendre en photo : « Mais tata, ça sert à rien. Tu vas toutes les détester ! » Chaque fois je les assurais que j’avais changé, que j’allais aimer le résultat. Ça n’est encore jamais arrivé.

Il est hors de question que je m’amuse à prendre un selfie. Il sera moche de toute façon. Donc quand les copines veulent immortaliser un moment, je grince à chaque fois des dents.

20190717_130843.jpg

Comme vous pouvez le constater, j’ai fait un effort pour illustrer cet article. Oui, la folle ci-dessus, c’est moi. Même comme ça, je vois plein de défauts. La question que je me pose, est la suivante : Comment font les artistes qui sont constamment photographiés et voient leur image à la télé, dans des magazines, sur internet, etc. ? Sans doute aiment-elles/ils leur tête et leur corps 🤔.

Pour ma part, je vais continuer à aller souffrir au jogging, parce que je dois être un poil masochiste, mais sans espoir de me trouver plus belle un jour.

Et pour terminer en musique, je vous propose Johnny Clegg & Savuka avec Asimbonanga

 

 

Publicités

Les p’tits souvenirs

Les questions viennent de .

Est-ce que vous boycottez quelque chose ou une compagnie en particulier?
J’ai essayé de boycotter Amazon mais les prix des bouquins en Suisse sont jute aberrants alors…je viens de passer une nouvelle commande chez le méchant A.

Qu’est-ce que vous avez essayé d’éviter, cette semaine?
J’ai essayé d’éviter d’aller acheter un croissant au beurre tous les matins au boulot. J’ai réussi deux jours sur quatre. Quelle volonté 🤣.

Est-ce que vous êtes plutôt maniaque du rangement ou bordélique?
Je suis super bordélique…mais je retrouve tout en général et assez vite. On va dire que c’est un bordel organisé…

Quand et comment avez-vous eu votre première voiture?
Je me suis achetée ma première voiture à dix-huit ans. Une affreuse chose bleue (oublié la marque) que je n’ai pas eu le droit de choisir (alors que c’était mon argent). Mon papa avait « fait une affaire » avec un de ses clients. La voiture n’a pas tenu six mois ! Super affaire 😡. Je n’ai pas eu le droit non plus de choisir la deuxième voiture que j’ai également payée et qui a tenu à peu près deux ans. Pour ma troisième voiture, c’est moi qui l’ai choisie et payée. Une jolie Opel Corsa blanche Joy. Elle m’a accompagnée de nombreuses années.

La science a prouvé que plus on est âgé, plus on est heureux. Avez-vous remarqué que c’est vrai?
Je ne suis pas particulièrement heureuse MAIS bien plus qu’il y a dix ans. Donc on va dire que c’est vrai.

Quel plat ou ingrédient n’avez vous plus jamais mangé depuis que vous avez quitté la maison de vos parents?
Les lentilles et les cassoulets. Une horreur absolue pour mon palais.

Et pour terminer en musique, je vous propose Lili among clous avec Love U 4ever

Vers l’infini et au-delà

C’est en discutant avec une amie que je réalise que quand on va mal, les premières choses que l’on supprime, c’est ce qui nous fait du bien.

Il est 7h20 ce samedi matin. Je sors d’un rêve étrange et mon chien sent que je me réveille. Il me fait comprendre qu’il aimerait manger. Je suis bien au lit, j’y passerais bien la journée. Le chien insiste, je me lève péniblement.

Je nourris les fauves et songe à retourner me coucher. Je sais que c’est une mauvaise idée, je me dirige donc d’un pas las vers mon canapé sur lequel je m’affale. J’avais prévu d’aller courir 5km ce matin mais finalement, demain c’est bien aussi. J’ai zéro énergie. C’est à ce moment que je me souviens de la conversation avec mon amie : « les premières choses que l’on supprime, c’est ce qui nous fait du bien ». Il faudrait donc que je me bouge.

Je me lève à la vitesse d’un escargot et me traîne dans mon appartement le temps de me préparer. Une évidence m’apparaît : je suis incapable d’aller courir 5km. Tant pis, trente minutes c’est déjà bien.

C’est donc sans aucune motivation que je me retrouve dehors, prête à fournir de l’énergie que je n’ai pas. Pour éviter de me concentrer sur ma respiration de vieux phoque asthmatique, j’ai décidé de ne pas opter pour la musique mais de tenter l’écoute d’un podcast. Ça tombe bien, il y a un épisode qui m’intéresse; il traite dans sa première partie d’un livre que je compte acheter et dans la deuxième partie du burnout en entreprise : Love, lust and workplace burnout.

Il est 9h15, ce samedi. J’ai couru mes trente minutes et pas une de plus. Ce n’est de loin pas ma meilleure performance mais j’ai réussi à me battre contre moi-même. Le podcast m’a confirmé qu’il faut que j’achète le livre dont il est question dans l’épisode et je n’ai effectivement pas trop prêté attention à ma respiration. J’ai pris ma douche, je me sens bien. Je vais aller manger quelque chose pour mon petit déjeuner. Et vous savez quoi ? J’ai retrouvé un peu d’énergie…

Et pour terminer en musique, je vous propose Karen O, Trent Reznor & Atticus Ross avec Immigrant Song : https://www.youtube.com/watch?v=bjmWtx-5t5U

 

Fatigue

J’ai besoin de vacances, je suis fatiguée. Je peine de plus en plus à me lever le matin. Les jours de congé, j’aime me lever tôt et aller courir. Mais là aussi, j’ai grand peine à me lever. Et il y a des signes qui ne trompent pas, qui me prouvent que je suis bel et bien fatiguée :

Tout d’abord, j’ai ma super nouvelle montre non connectée…qui en fait l’est, connectée. J’ai bien vu ce bouton « notifications téléphone » mais j’ai pensé qu’il s’agissait d’un truc genre spam 🙄. Et puis lundi, je devais être un poil plus réveillée sans doute, j’ai décidé de tester ce bouton. Et, oh, mes messages WhatsApp apparaissent directement sur ma montre ! Bon, j’ai pas encore bien compris comment les lire puisque une fois sur deux je les efface. Le plus sage serait que je désactive immédiatement ce fichu bouton sinon je me connais, je vais passer mon temps le nez plongé sur ma montre.

Autre signe de fatigue : dernièrement, je me lavais les dents et je regardais ma tête dans le miroir. Sans doute en train de compter mes rides et de deviner leur profondeur 👵🏻, quand soudain, je remarque une grosse tache bleue sur la brosse. Je me souviens l’avoir faite comme signe de rappel. Un « attention ». Mais attention à quoi déjà ? Je continue à me brosser les dents en cherchant pourquoi j’avais fait cette marque. Et puis je me suis souvenue… En plus de la marque, je pose la brosse dans un autre verre que celui où j’ai mon habituelle brosse à dents. Je fais tout pour éviter d’utiliser celle-ci, celle que j’utilise justement en ce moment et que je ne dois pas, parce qu’elle appartient à mon chien !

Ma hantise actuelle : préparer mes tartines avec le même couteau que j’emploie pour mélanger le laxatif du chat…

Et pour terminer en musique, je vous propose U2 avec Exit à écouter à fond !

 

Ralenti

Voilà, c’est le temps des vacances. Il n’y avait pas grand monde sur le quai de la gare. Ma collègue est absente durant trois semaines. Je suis donc seule quasi non stop. Oh, il y a bien quelques clients qui arrivent jusqu’à moi mais beaucoup estiment inutile de me dire « bonjour » donc ce n’est pas avec eux que je vais avoir une grande conversation. Si vous me croisez, prenez votre mal en patience, je vais certainement avoir très envie de bavarder 😂.

Il faut que je songe à mes vacances. Je ne vais quand même pas les passer sur mon canapé. J’ai une sortie de prévue avec mon papa. On va aller faire une balade en montagne. Le problème, c’est qu’il est super entraîné, ce qui n’est pas mon cas. Je vais donc souffrir. Il me faudra certainement une bonne semaine pour m’en remettre. J’ai une sortie de prévue avec ma copine Patricia et il faut que je regarde avec Betty si elle est partante pour une balade. Ça va m’occuper trois jours. Je suppose que j’irai marcher avec mon chien, ailleurs que dans les champs derrière chez moi. J’irai trouver ma maman et profiter de son spa. On boira l’apéritif, mais de façon raisonnable; j’ai quarante minutes de route à faire pour rentrer.

Je vais peut-être en profiter pour ranger ma chambre à chenit et dépoussiérer ma batterie ainsi que mon vieux clavier électronique pour faire joujou. Il faudrait vraiment que je prenne des cours de batterie et que je reprenne des cours de piano. Il faudrait… Ces envies me prennent toujours en été, quand les cours sont inexistants 🙄.

Quoi qu’il en soit, du moment que je ne serai pas en train de me tourner les pouces au boulot, les vacances seront chouettes.

Et pour terminer en musique, je vous propose Stephan Eicher avec Si tu veux (que je chante)

 

Les P’tits souvenirs

Les questions viennent de .

Colère: comment réagissez-vous quand vous êtes en colère? Exprimez-vous vos émotions bien clairement ou gardez-vous tout à l’intérieur?
Une fois j’ai demandé à quelqu’un de m’excuser de m’être emportée le jour précédent. La personne m’a répondu qu’elle n’avait pas remarqué que j’étais énervée… Bon, je suis rarement en colère et quand ça m’arrive, j’essaie de m’éloigner de la source de mon mécontentement histoire de me calmer et d’appréhender les choses de façon plus raisonnable. Parce que sous l’effet de la colère, nous avons tendance à ne pas réfléchir et prendre des risques inutiles.

Avarice: qu’est-ce que vous n’aimez pas partager?
Heu…je me suis posée la question il y a peu mais je ne me souviens plus de ma réponse. J’ai prêté ma voiture dernièrement, je prête mes livres,… Je n’aime pas partager mes notes de cours avec des gens qui n’en fichent pas une ou qui ne partagent rien. Je n’aime pas partager ma bouffe. Si tu veux un dessert, tu t’en prends un; tu ne picores pas dans le mien ! Tu peux goûter une frite mais pas deux : achète-toi une portion 🍟. En revanche, si tu veux prendre mes champignons ou mes légumes…

Luxure: à quels petits (ou grands) plaisirs vous est-il difficile de résister?
Il m’est très facile de résister car je n’ai pas un rond. Mais je rêve d’une super chaine Hi-Fi, un nouveau MacBook car le mien montre des signes de fatigue, acheter le logiciel Cubase; Un copain m’a montré tout ce qu’il peut faire avec et c’est top. Plus des gadgets pour faire de la musique. Je ne suis pas musicienne, je n’y connais pas grand chose, mais j’adore. Oh, et j’aimerais tellement un baladeur haut de gamme de Astell&Kern ou le Cowon Plenue 2 😍. Voilà où je dépenserais mes sous sans compter, si je pouvais (et que je m’autorise parfois en faisant les yeux doux à ma copine Visa). Sinon, je me contente d’acheter des CD (que je numérise ensuite) pour l’objet, avec le petit fascicule à l’intérieur où j’aime lire qui a composé la musique et les paroles, qui a produit le tout et qui a mixé, lire les paroles et les remerciements à la fin. Et j’achète des livres, beaucoup de livres…

Orgueil: de quoi êtes-vous très fier, peut-être même un peu trop?
Avoir réussi mes études de Lettres et de Psycho, même si ça ne me sert à rien puisque tout ce que je trouve comme job c’est « vendre des sacs poubelles ». Je sais, parfois, réfléchir et je le fais savoir. Les gens n’aiment pas 😂. Mais, parfois aussi, je sais me retenir. Un exemple : Au boulot, on est bientôt en rupture de salades. On a contacté le maraîcher qui nous informe qu’il n’y plus de salades. Il les a commandées mais il y a eu un problème. Pas de salades pour un mois environ. Je préviens ma hiérarchie que nous allons faire face à des réclamations d’ici peu. Je reçois en retour : « Pas de problème, nous avons du stock, vous pouvez venir chercher des sachets plastics ». C’est très difficile pour moi de me retenir dans ces cas-là !

Envie: quand vous regardez les gens autour de vous, de quoi êtes-vous un peu jaloux ou envieux?
Des couples qui semblent amoureux. Ceux qui s’ignorent, non, ça va, je suis bien seule.

Paresse: êtes-vous plutôt avide de connaissances, constamment curieux, ou bien êtes vous satisfait avec ce que vous avez appris?
Dans deux ans, j’ai normalement terminé mon master. Et après ? J’ai besoin de faire travailler mes neurones, je m’ennuie très vite. Donc oui, je suis avide de connaissances et je suis très curieuse. Je n’en saurai jamais assez.

Gourmandise: quelle est votre gourmandise préférée, celle à laquelle vous ne pouvez résister?

20190708_081359.jpg

Ne me parlez pas de n’importe quel chocolat. Le chocolat hyper cher que l’on trouve dans les boutiques de luxe, très peu pour moi. Le Cailler dessert ou aux noisettes, c’est Ma gourmandise ! Je suis allée refaire du stock au magasin aujourd’hui parce qu’il ne me restait que ce qu’il y a sur la photo. De quoi tenir une semaine grand maximum !

Et pour terminer en musique, je vous propose Muse avec Exogenesis : Symphony part 1.

Passe-temps

Je passe le temps au boulot en lisant un peu, écoutant mon livre audio et surtout, en regardant des séries.

Cette semaine j’ai regardé la première saison de Goliath avec Billy Bob Thornton dans le rôle principal. J’ai bien aimé. Je vais sans doute me faire la deuxième saison, en espérant qu’elle est aussi bien que la première.

Je me suis décidée à terminer Years and years qui ne comporte que six épisodes. Mais pour l’angoissée que je suis, cette série est plutôt anxiogène. En effet, elle montre comment notre société pourrait tourner en fonction de ce qui se passe actuellement et le résultat est plutôt moche et effrayant.

La nouvelle saison de Big Little Lies a repris avec cette fois-ci, Meryl Streep qui s’ajoute au casting déjà bien luxueux. J’aime beaucoup cette actrice et je peux dire qu’elle interprète très bien son personnage : à chaque fois qu’elle apparaît à l’écran, j’ai une furieuse envie de la baffer 😂.

Quant à mes lectures, je cherche une idée pour le prochain livre audio que je devrais débuter ces prochains jours. J’aimerais qqch en anglais et pas le gros truc bateau que tout le monde lit sur la plage, ça c’est le genre de livre qui m’ennuie en général. J’en ai trouvé un qui pourrait m’intéresser, un truc sur la CIA, mais il dure 21h. J’en ai au moins pour six mois !

J’ai plein de podcasts en retard faut que je m’y remette, de préférence au boulot. Parce que, comme pour les livres audio, j’ai tendance à m’endormir quand je les écoute depuis mon canapé, dans le train ou dans mon lit. Qu’ils soient intéressants ou non, le résultat est le même. Et je m’endors très très vite !

Ma pile à lire est grande mais j’ai une liste de livres que je veux absolument acheter et qui ne fait qu’augmenter…

Et pour terminer en musique, je vous propose Ralph Pelleymounter avec Now that the Kids have gone (Pound for Pound)